PRESTAGE Le forum
PRESTAGE le Forum

Sincères salutations à vous qui venez visiter notre forum PRESTAGE dédié à la mécanique, aux américaines et aux mythiques moteurs V8
Que vous soyez juste de passage par curiosité, ou que vous veniez nous rendre visite pour prendre des infos ou nous en donner...
soyez les bienvenus et si le cœur vous en dit n'hésitez pas à vous inscrire et passez par la case présentation pour nous parler de vous et de vos passions...Faites nous découvrir vos véhicules en passant par le parking, vos réalisations mais aussi vos projets et si vous venez de loin n'hésitez pas à nous faire rêver en nous parlant de votre pays ou votre région, Merci à vous.....L'Indien



 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 6:08 pm

Et hop les ressorts sont en commande...là je vais aller me coucher ATCHA !!!!





Faut bien que quelqu'un vieille ici sur le magot quand tout le monde dort bordel !!!





Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 6:09 pm

Aller encore une séance d'électricité de nuit (minuit ==> 5h) pour refaire tout le câblage des pleins phares en partant du bouton au pied (au plancher) !
J'ai refait le circuit en l'utilisant comme 'contact de masse" dirigé vers un relais dans le compartiment moteur afin d'utiliser un circuit de puissance proche et adapté pour les phares et surtout à l'écart du tableau de bord comme c'est le cas à l'origine !

J'ai en plus réussi à faire fonctionner cette commander pour qu'elle allume les 4 phares en projecteur route et j'avais déjà réalisé un autre circuit indépendant pour les codes !

Ce qui fait maintenant 2 phares H4 en code et 4 phares (2 H4 et 2 H1) en plein phare avec les codes des H4 fonctionnant en même temps (la position route ne les éteint pas) donc je pense que cette fois ci ca va éclairer GRAVE et dur dur !!!!

Maintenant j'ai plus qu'à aller me coucher pour récupérer mes heures de sommeil manquantes !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 6:13 pm

Tiens pour faire un petit clin d'œil à la passion des cops car que certains entretiennent, je vous laisse découvrir la vidéo dans laquelle je détaille ma dernière acquisition

et c'est partit la musique !



Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 6:14 pm

Allez on continu les achats pour préparer mon futur block ! c'est à cause de toi l'INDIEN héhéhé





ALTERNATEUR CHROME 100 amp (Le mien était pou rave et affreux faisant un peu tache dans le compartiment !) :






JOINT D'ECHAPPEMENT CUIVRE :





Kit DURITE DE CHAUFFAGE (car pour l'instant pas Branché !) : :






Kit VISSERIE pour le CARTER MOTEUR (Plus accessible et meilleur disposition) :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 6:32 pm

Allez on continu les folies...NOËL quand tu nous tiens...et encore c'est pas encore le jour tant attendu par les enfants....(mais aussi par les
grands comme moi !!! lol)



Small Block Chevy High Performance MLS Head Gaskets

New Multi-Layer Construction for Ultimate Sealing (3 layers of pure 304 stainless steel)


Fits '55-'00 year blocks with up to 4.060" bore diameter. Fits all standard Gen 1 and Gen 2 SB Chevy engines. Not for 400 engines If you have kept up on the latest news you've surely heard about all the rage with the new multi-layer stainless steel construction (MLS) gaskets. These MLS gaskets are comprised of multiple layers of stainless steel. MLS gaskets use stainless steel for increased strength, its ability to rebound and corrosion resistance. The outer layers of the gasket are embossed and coated on both sides with a flourelastomer rubber based material (Viton) designed to meet the demands of a variety of harsh sealing environments, load conditions and surface finishes.

The center of shim layer of the gasket is comprised of an uncoated stainless steel layer, which can be varied to accomodate mulitple thickness requirements. The MLS gasket is ideal for both aluminum heads to cast iron blocks and aluminum heads to aluminum blocks. The composition of these gaskets will also withstand the shearing forces created by aluminum heads on cast iron blocks. No re-torque is ]necessary. By design the gasket promotes an even torque load across the sealing surface allowing for measurable reduced bore distortion.

Compressed thickness of these gaskets is 0.040".

This MLS gasket is ideal for use on aluminum heads and blocks or iron heads and blocks.
This gasket is Versatile it will work in all combinations! No worries!
The best designed gasket ever made!

This gasket can be used in applications with Boost, NOS and a must on high compression heads. Don't worry they can also be used on your street vehicle. It may be overkill on your street unit but for the price it is hard to find a cheap set of OEM replacements!

----------------------------------------------------------------------------------


chevy reusable valve cover gaskets. For ’55-’86 perimeter bolt pattern style heads. Gaskets are a 3/16” thick rubber with steel core.




----------------------------------------------------------------------------------


new small block Chevy 1 piece reusable oil pan gasket.







[color=#white] For ’55-’85 small blocks including: 283, 305, 327, 350, and 400s engines. 2 piece rear main. Thick front seal. Has provision for either drivers or passenger side dipstick.

Gasket is molded silicone rubber with steel rails and crush limiters built in. Limiters in the bolt holes help to prevent overtightening.
Excellent product, you may never go back to the normal gasket!


----------------------------------------------------------------------------------


new small block Chevy Champ style oil pan. Black finish. It fits 1955-1979 Chevy V8 283-400. Dipstick on driver side, 8 qt. capacity.
7" deep, 6 trap doors, 2 runners, and 3 crank scrapers. Sump is 14" wide (has dual kickouts) and 12" long. The stock starter will fit.





et la crépine spéciale qui va avec ce carter de plus de 7 litres d'huile :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 6:38 pm

non Voici la chevelle avec les nouveaux ressorts neufs montés; la hauteur de caisse est voir légèrement haute mais une fois à 2 ou 3 dans l'auto, ca devrait
être parfait, en tout cas je suis sur de ne toucher nul part !









Regardez un peu de gauche à droite la différence de hauteur des ressorts (1 les NEUFS, 2 Les VIEUX avec la cale en dessous pour certainement combler la vétusté et l'écrasement, et en 3 des neufs coupés de 2 inchs qui étaient installés avec les photos précédentes sur lesquelles le pneu touchait l'aile !)










Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 6:46 pm

bien sur que je ne ferai pas un moteur qu'il soit compressé ou non sans l'arbre à came qui va avec ! il est tout à fait exact qu'avec un mauvais choix d'arbre à came, les résultats seraient
complètement faussés !

Pour la petite histoire, l'arbre à came actuel que j'ai sur mon moteur m'avait été conseillé par John de JC IMPORT (vendeur Américain installé en FRANCE qui exerce/exerçait ??? et que j'utilisais il y à plus de 6 ans en Janvier 2003) mais aujourd'hui lorsque je vois les arbres à came qu'il me faudrait, je me rend compte que tout américain qu'il était....il était surtout à côté de la plaque....autrement dit si tu es pro et que tu ne sais pas conseiller une pièce...tu fermes ta bouche et tu ne vends pas n'importe quoi...(ne pas savoir n'est pas une tare, car ca peut arriver à tout le monde mais vendre quand même juste histoire de faire du business ...ca me fout les boules !).

==> L'arbre à came qui se trouve dans mon moteur est très certainement pour une bonne part des problème de puissance que je rencontre...
voici le modèle (je viens de trouver la référence en fouillant dans des vieilles fracture !):

SEAL POWER CS1013R:



Basic Operating RPM Range 2,000-4,500


==> Voici l'arbre à came que me conseille dans un premier temps notre ami l'indien:




En ce qui concerne les vilos SCAT, ils sont souvent proposé dans les kit avec le terme "nodular" (je pense que c'est un traitement du métal spécifique !) mais de manière générale, ce qu'il ressort de plusieurs jours...(enfin nuits je veux dire...lol) de recherche sur ebay motor ou ailleurs, c'est que les kits forgé au niveau Bielles/pistons mais pas le vilo, encaissent jusqu'à 500/550 cvs lorsque les KIT COMPLET FORGES Bielles/Psiton/VILO encaissent plus de 800 cvs...donc même dans le premier cas il y a déjà de la marge je pense !


alors voila le kit que j'ai reçu ce matin:


8 ]


Alors tout content, comme un gamin mais avec tout de même un peu d'appréhension, je file au garage pour rejoindre ma belle, accompagné de mon fistons toujours présents pour les mauvais coup....(son surnom c'est le LUTIN de GARAGE lol !!) et je le colle sur les essais:

Bon vous avez des pronostics, des idées sur le sujets, des prémonitions ???
7,9 ... 8,2 ... 8,4 ...? je vous rappèle que mes culasses sont les plus volumineuses qu'il existe pour SBC (76cc) et que mes pistons sont creux avec dish d'environs 12,5cc à 15cc à vérifier ! Autrement dit ======> en théorie selon tous les sites de calcul ou sites vendant des pièces une valeur de TC statique variant de 8,0 à 8,5 !

JE VOUS L'DONNE DANS L'MILLE EMILE, 9,8 sur 5 cylindres, 9,6 sur un cylindre et jusqu'à 10,1 sur 2 cylindres......TOUT CECI avec la courroie démonté du compresseur, celui ci ne tournant donc pas !!!

JE Désespère, je perds le fil et ne COMPREND PLUS RIEN car ces valeurs sont pourtant juste pour les avoir vérifiées avec le compressiomètre neuf, avec un ancien pourrie qu'on pose en appuis sur les trous de bougies, pour avoir même pris la soufflette du compresseur dans le garage qui indiquait 7,7 brs dans la cuve et qui m'a affiché la même chose sur le tester de compression NEUF ! pour résumer cet outils neuf fonctionne bien et est juste au niveau de la mesure !

Aussi, sincèrement les gars si quelqu'un à la solution, je la veux bien car c'est incompréhensible et voir même presque IMPOSSIBLE compte tenue des pièces posées sur ce block !

==> à moins que la compression théorique soit très éloignée de la compression mesurée avec un outils (mais quand même j'en doute car on à plus d'1,5 bars d'écart)
==> à moins que ce soit l'arbre à came qui soit en cause mais dans ce cas , dites moi s'il est possible qu'un moteur prennent beaucoup plus de compression qu'il ne devrait parce que son AAC fonctionnement de manière à ce qu'un maximum d'air entre mais qu'un minium de mélange détonne ???
quoi penser ??? je ne comprend plus car si un max d'air rentre, un max d'air/essence surtout avec un 800 cfm entre et puis merde ...si la compression est réellement de 10, mon moteur devrait tourner comme une fusée...et pourtant....ce n'est pas le cas !

L'ami Lindien au téléphone me faisait d'ailleurs remarquer que normalement on entend bien ces compresseurs siffler dans les tours et c'est vrai qu'il y a 8 ans je me souviens de ce bruit caractéristique et bien maintenant je ne l'entend pas même dans les tours...pas de pb de chauffe, ni de cliquetis, ni de détonation....que dalles ce qui me conduit à penser que mon blower n'arrive pas à faire son gavage correctement...alors on en revient encore et toujours à la compression et à lAAC ????

En tous cas merci pour tous vos avis qui peuvent à tout moment m'aider, j'apprécie cette aide à distante car ca réchauffe le cœur et donne l'impression de se sentir un peu moins seul dans son merdier !
Si je ne trouve pas et puis c'est presque décidé, j'aurais plus vite fait de coller un stroker en 383ci avec des dishs de 12,5 pour obtenir 8,7===>9,0 de TC et au moins je serais sur de l'ensemble avec l'aac donné plus haut dans ce post !

Bonne soirée à vous tous ! (Fabrice)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 10:05 pm

Bon par compte un point positif car j'ai pris des mesures alors que je pensais que tout était au maxi sur mon blower et il en ressort que
je peux encore diminuer la poulie du haut par une plus petite de chez summit:



Weiand 90534 Drive Pulley 2.66 pouce Each US $84.75 Pour info ma poulie de nez de compresseur fait 3 pouces donc je gagne en vitesse sur le nombre de tour au niveau du blower si je mets cette 2,66 !

IDEM POUR LA POULIE INFERIEUR DU vilo qui mesure 6 pouces et à l'inverse du haut, il existe aussi une poulie non pas plus petite mais PLUS GRANDE en
7 pouces j'ai donc 2 possibilité d'augmenter la vitesse de fonctionnement du compresseur et par la même occasion LE BOOOOOOOOOOSSSSTTT YES !





Weiand 6813WIN Pulley Supercharger Aluminum Black 7 POUCES à $239

La par compte le PRIX DE LA POULIE CA CALME QUAND MÊME !

Je verrais donc cela après avoir remonter le moteur avec un stoker 383...mais en tout cas ca donne des possibilité et m'encourage à
continuer dans le choix de la sur alimentation par blower !


Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 10:06 pm

CHEZ WEIAND UN 142ci (identique à mon ancien B&M 144) donne ces résultat en fonction des rapports de poulie




Mon rapport actuel de poulies est donc pour l'instant de 6 cms (poulie vilo) : 3 cms (poulie arbre à cames) soit 2 !
J'ai donc un rendement de boost potentiel de 4,3 psi et donc de la marge pour la suite avec le changement de ces poulies !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 10:24 pm

Moi en tous cas, si j'avais 2 ou 3 vies, ca m'arrangerais bien car vue le boulot et le chantier entrepris récemment, plus le temps qu'il faut consacrer à la vie de tous les jours pour notamment aller gagner la croute que me permet de manger mais aussi d'acheter des pièces pour la belle, (si je pouvais mouler mes pièces détachées chaque fois que je vais aux WC...ca se saurait !!!), c'est vrai que je tire un peu sur la corde en ce moment et que je suis vraiment schlass....beaucoup dans mon entourage me conseillent de me ménager...j'essaye de les écouter et d'ailleurs de le faire en pratique mais voilà...je suis sanguin...passionné et j'ai du mal à me limiter !

Alors entrons dans le vif du sujet et pour commencer j'abandonne LA CASCADE DE PIGNONS, pour avoir eu pas mal d'avis négatif et parfois même des histoires vécues par certains interlocuteurs....j'avoue que cela m'a fait royalement flipper...voila pourquoi je vais tout simplement installer une double chaine de distribution comme 97 % d'amateurs de ricaines préparées le FONT AUSSI !...voila pour la distribution...

Passons maintenant au tord boyaux qui me met sur les rotules actuellement...pour les nouveaux venue, pour résumer, 2 moteurs à refaire en même temps sur une chevelle 66 et une Firebird 76, (deux 350ci chevy), mais depuis peu, le démontage du pare brise de la chevelle avec, comme vous pouvez l'imaginer, toutes les conséquences qui en découlent....vous voyez ce que je veux dire ? NON ?

=====> TRÈS SIMPLE ROUIIIIIILLLLE.....CORROSION....PERFORATION....TROU.....et là je dis AU SECOURS Messieurs les spécialistes de la carrosserie ...j'ai NOMME Jérémie...il se reconnaitra sur un autre forum....le jeune martien avec son marteau à bomber le verre et aux doigts de fées ...

Bon soyons sérieux, je parle de notre jeune ami Jérémie car dans un premier temps il est pour moi un modèle et un symbole de ceux qui pratique avec "ART ET MAGIE" cette discipline, ce métier si particulier ou il ne suffit pas d'être outillé et formé, mais pour lesquels il faut être vraiment doué lorsque l'on ose la restauration d'une auto de 40 à 50 balais !

Alors je vous arrête tout de suite, je n'ai pas l'habitude de baratiner, je ne supporte d'ailleurs absolument pas les mytos, et je n'ai par exemple aucun intérêt quelconque à jeter des fleurs, à Jérémie, je ne le connais pas, ne l'ai jamais rencontré, mais j'ai suivi avec admiration chacune de ses restauration qui me fascinent réellement et pour traverser actuellement une toute petite partie de restauration commune à sa Buick skylark de 66, qui je vous rappelle est strictement la même auto que la chevelle mais sous forme de cousine de chez BUICK (lorsque je dis la même, je parle du châssis, de la coque, de vitres et pare brise etc....), je tenais à vous faire une comparaison entres ses photos et les miennes...vous verrez aisément que je ne suis qu'un amateur et que le talent de Jérémie ne peut s'acheter chez l'épicier du coins (des fois que certains pensent le contraire !)

Je reste quand même conscient que ma matériel n'est pas génial, et que le résultat reste malgré tout satisfaisant et suffisant pour le particulier que je suis, afin de remettre en place le nouveau pare brise dans de bonne condition, maintenant, c'est plus fort que moi car je suis assez perfectionniste et je ne peux m'empêcher de regarder jalousement mais respectueusement le travail qu'accomplie Jérémie à côté de moi !

Une super poignée de main à toi Jérémie et même si je n'interviens pas souvent dans ton post, saches que je le suis régulièrement et que les mots me manquent pour te féliciter ...troisième auto à 22 ans....dont un fifties mopar...c'est beau....continue à nous faire rêver !




Voici pour ceux qui n'auraient pas suivi le post concernant sa Skylark 66 LIEN ICI





























































VOICI MAINTENANT MES PHOTOS, VOUS ETES BIEN ASSIS LES GARS ????


V'la la tronche que je fais en voyant mon auto comme cela...mais bon pas le choix il faut que je passe par cette étape que je n'ai pas pu faire avant...
Je profite donc pour le faire maintenant, pendant que le moteur est démonté !





Allez on décape et les ennuis apparaissent...pire regardez en haut comme ca parait propre et pourtant les images suivantes vont être comment dire ....CROUSTILLANTE ?











voici le bas du côté passager ou le pare brise était fêlé...moralité, si le votre est aussi fêlé, ne tardez à le changer pas car voici le résultat si l'on attend trop longtemps








Voici un tout petit trou...je me dis allez un p'tit coup de mig pour combler l'ensemble rapidement et le tour est joué...ben voyons...ca c'est dans les films...verdict une saigné à la disqueuse de 4 cms car le moindre coup de mig d'un tiers de seconde trouait la tôle tellement celle était fine et vraiment rouillée autours !






La baie de bas de pare brise côté passager est retôlée mais j'ai peut être encore quelques minis trous à combler





Ah surprise...des petits trous...Ici c'est la même chose...dans un premier temps cela parait anodin...
mais en réalité il faut bel et bien découper pour virer la tôle trop fine et corrodée avec les années (44 ans quand même !)






cette photo vous montre le bas du pare brise ou se trouve le tableau de bord...tout au moins ce qui soutient toute la console de bord et qui
reçoit le dash pad (planche supérieur de bord en simili et mousse) J'ai préféré faire sauter toute la partie supérieur de tôle qui était
quasiment toute bouffée de gauche à droite du pare brise et je vais m'aider d'un baguette genre cornière d'angle pour la refaire !












Découpe à la limite du toit...ARGG..pas intérêt à faire de conneries là ...
je flippe grave mais maintenant c'est un peu tard pour faire marche arrière...à moins de vouloir rouler en cabriolet toute l'année !!!







Vous l'avez certainement deviné, j'ai fais des couleurs distinctes pour vous cibler sur toutes les photos, les endroits précis de restauration concernés









Pour être honnête, ma chevelle aurait pu être bien plus attaquée que cela à l'image de la skylark à Jérémie et je m'en tire finalement pas trop mal !











Allez les copains on y va franco...on coupe dans le gruyère....






AH...voici le premier endroit restauré...qu'en pensez vous...? Sur que par rapport à Jérémie je risque de passer pour un charlot...
mais j'assume entièrement et puis de toutes façons...il y a personne pour m'aider dans mon entourage et le faire faire demanderait des moyens financiers que je ne suis pas prêt d'avoir avant longtemps...donc PAS LE CHOIX LES GARS et tant pis pour les critiques...qui dans tous les cas m'apporteront quand même de éléments constructifs pour avancer et
mieux le faire la prochaine fois !









voici 3 endroits restaurés...on avance tranquillement !








Voici le haut du pare brise à la limite de la toiture...regardez bien la couleur de ma voiture...je SUIS VERT COMME ELLE à la vue de la peinture foutue !






Ce petit trou creusé et agrandi à coup de tournevis était à la base un mini trou de 1mm de diamètre mais la tôle autours était trop fine pour être conservée tel qu'elle
(épreuve de solidité par petits coup pour cibler les endroits pourris)





Ici, c'était la même histoire que la photo précédente (voir les photos plus haut), sauf que j'ai au final du découper sur plusieurs centimètre car la tôle était vraiment fatiguée.
J'ai ressoudé un morceau mais comme vous pouvez le voir mes soudures ne sont pas parfaites et il reste quelques mini trous...j'ai pourtant combler et poncé 3 fois mais j'ai maintenant peur de fragiliser l'ensemble à force d'ébavurer la tôle !





Voici mon Mig, une merdasse made in Castorama acheté il y a 8 ans, avec un fil fourrée et une bouteille de gaz "atal", utilisée pour la 1er fois aujourd'hui !
Je ne cherche pas spécialement à trouver des excuses au travail passable que je fais en disant que j'ai des mauvais outils cependant force est de constater que je ne suis pas aidé non plus avec ce matos Et ne cherchez pas j'ai essayé de multiples réglage....et pour faire des cordons...WALLOU...DU'G'NOU !





Ensuite c'est la démerde...comme d'habitude, du matos pas cher et simple comme cette petite disqueuse pneumatique qui me rend bien service !



Voila j'espère arriver jusqu'au bout sans rencontrer trop de problème...j'essaye d'être confiant mais franchement, c'est plus facile à dire qu'à faire...

à bientôt les gars...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 10:25 pm

Voici mon morceau de tôle préféré, d'une épaisseur de moins d'1 mm avec laquelle j'ai déjà refait le passage de roue arrière droit et qui se travaille assez bien !





ALLEZ c'est REPARTI POUR L'AVENTURE SOUDURE


Après avoir découpé un morceau dans ma belle plaque de tôle, il me faut la plier en angle...
plusieurs méthode possible mais je ne m'embête pas trop et j'utilise mon étau pour le faire !
(Le bas de la baie du pare brise nécessite un angle droit sur plus de 80 cms aussi je m'arrangerais
pour trouver pour cela une baguette d'angle déjà formée !)







Voici mon angle fait à l'arrache !





Après quelques découpes et meulages effectués directement à la meuleuse dans la main droite, (avec l'habitude un morceau comme celui là qui n'est pas d'une forme trop complexe demandera environs 15 minutes mais ce n'est pas toujours si évident car le morceau suivant va par exemple me demander presque qu'une demi heure d'ajustage pour le réaliser !), 1er présentation de la pièce qui nécessitera encore quelques ajustements





J'avais bien sur préparé auparavant la découpe dans le toit, et limée quelques imperfections afin que les contours soient un peu plus rectilignes !









Voici la pièce taillée et à sa place, alors pour faire un peu d'auto critique, j'ai meulé un tout petit peu trop sur les côtés droite et gauche car il est toujours préférable d'être bord à bord plutôt qu'avoir 1 mm d'écart comme c'est ici le cas, tout simplement pour se faciliter les choses au moment de la soudure de l'ensemble...tant pis il me faudra ici faire preuve d'adresse...






Maintenant sur cette photo précise, il y a quelques chose de très intéressant à remarquer...cela se trouve au milieu, juste au dessus de ma pièces ajustée...vous remarquerez que la tôle comporte de mini cratères (voir cercle vert) qui traduisent en réalité une faiblesse de la tôle du à la corrosion et en effet, à cet endroit précis, la tôle de l'auto est très fine et vous allez donc comprendre pourquoi mes petites compétences d'amateur en soudure vont vite atteindre leurs limite lorsque je vais pointer à ce niveau ! La tôle va rapidement se trouer et il va falloir que je charge pas mal en soudure pour récupérer mes bêtises





Décapage de la pièce à la brosse métallique rotative pour que le contact de soudure se fasse au mieux...c'est assez important dans le résultat de la soudure qui tient aussi compte de très nombreux autres paramètres bien sur !





Maintenant que la tôle est encore ouverte, c'est le moment d'arroser les intérieurs du châssis avec du corps creux (produit de protection antirouille à base de cire liquide) qui représente vraiment le top pour éviter que certaines parties très exposées à l'humidité ou à l'eau comme celles ci, ne puissent laisser la rouille se développer de manière irréversible; j'utilise ici un pistolet pneumatique, branché sur mon compresseur, et sur lequel on fixe des cartouches d'un litre de produit (même technique et matériel que lors de la projection d'antigravillons), mais aussi ce long tuyaux équipé d'un embout en laiton qui pulvérise le produit dans toutes les directions à l'intérieur des parties creuses
de la coque ou du châssis traitées !

Petite précision malgré tout, comme le dit Jérémie, lors de la soudure, il peut arriver que ce produit s'enflamme légèrement, aussi j'avais prévu le coup pendant cette phase de soudure en disposant à proximité ma soufflette pour éteindre si besoin les petites flammes...ce qui est arrivée à 2 reprises...mais franchement c'est pas bien méchant à gérer !






Voici le type de cartouche de "corps creux" à base de cire liquide utilisé pour un prix moyen de 12 euros la cartouche...par compte ca se vide assez vite !
(Idéale pour le intérieurs de portes, montant, ailes, longerons....)





Mise en place définitive avant soudure, prenez donc soin d'avoir effectué correctement cette opération car après c'est trop tard pour rattraper ses conneries !
C'est beau n'est-ce pas ??? profitez bien de cette photo car pour la suite ce n'est plus la même histoire





Voici donc les soudures que j'ai réalisées sur cette partie et là je dois dire que je ne suis pas très fier de leur aspect ! il me faut quand même dire pour ma défense que j'ai fait cela plus vite que d'habitude car je partais 15 min plus tard pour le boulot, j'étais sur la pointe des pieds à moitié tordu puisque cela se situe au milieu du pare brise en haut, (voila pourquoi il faut faire cela lorsque le moteur est enlevé), et que faute de ne pas être dans le compartiment moteur, bien en face du boulot à effectuer, je n'ai pas pu faire preuve de précision dans mes
mouvements ou mes points de soudures ,mon masque étant situé à plus de 40 cms de distance de l'endroit à souder !

Comme je vous l'ai expliqué plus haut, la tôle présente à cet endroit sur mon auto, des fragilité due à des épaisseurs vraiment très fine et travailler dans les conditions que je vous aient décrit à eu pour conséquences des surcharges en soudure, des surchauffes créant instantanément des trous, d'où la nécessité de combler

Retenez donc qu'il faut être le plus prêt possible pour voir comme il faut, pour avoir des gestes précis et appliquées...la leçon pour moi sera le fait de devoir ébarber bien plus que je n'aurais du, donc un peu plus de boulot et un peu plus de temps mais j'assume, je ne suis pas à 10 minutes non plus !!!


Pour finir sur cette photo, ce que j'ai entouré en vert vous montre des points de soudure qui se sont bien réalisés et pour lesquels, le métal entres les 2 parties s'est parfaitement mélangées, enfin il me semble...les spécialistes de la chose confirmeront ou contesteront...à l'inverse du cercle rouge ou ce sont les endroits qui se sont troués et
qu'il à fallu combler...et comme vous pouvez le voir, c'est quasiment à l'arrête de la toiture AIE AIE AIE !!! j'emmène pas large sur ce coup là, car il va falloir jouer de la lime !!!!












Voila le résultat une fois ébarbé cependant comme nous l'explique notre spécialiste Jérémie, il est assez difficile pour un amateur avec en plus du matos premier prix, de ne pas avoir de porosités dans les soudures et essayer en permanence de boucher le moindre petit trou, fini par fragiliser la tôle à chaque ébarbage de celle ci...en tous cas, l'amateur que je suis ne cherchera pas à faire mieux au niveau de la baie de pare brise car la tôle est vraiment très fine et se perce trop rapidement !




Vue d'ensemble...p'tain ma PAUVRE PEINTURE !









Voici la dernière pièce que j'ai soudé et je dois dire que celle ci m'a vraiment demandée pas mal de temps, de plus, n'étant pas en angle, je n'arrêtais pas de la faire tomber à l'intérieur du toit, (aimant obligatoire !), sans parler du positionnement pendant les premières soudures (j'ai commencé à pointer à droite en tenant la pièce à la main légèrement sortie à gauche et j'ai rabattu en pointant petit à petit..une galère !)









Bon là j'ai zappé quelques photos, pendant lesquelles j'ai passé du Férose (Convertisseur de rouille) sur le métal prêt, et j'ai ensuite envoyé de l'apprêt garnissant !
Je dois cependant un peu retoucher les soudures dans le creux de l'angle !)







Nouvelle vue d'ensemble








Prochaine étape l'application du mastic qui permettra de faire une surface propreet lisse mais avant il me faut légèrement poncer l'apprêt pour une meilleur adhérence du mastic





Pas parfaites mes soudures....c'est clair que j'ai encore besoin de plusieurs années de pratique pour au moins égaler les pros...mais FAUTE DE GRIVE....vous connaissez la suite !






Comment la trouvez vous ma belle lampe de cheminot...? NON NON et NON, n'insistez pas je NE SUIS PAS VENDEUR..non MAIS !





La suite pour bientôt toujours en images...merci de suivre mon parcours de restauration...votre soutiens compte aussi pour moi !

(Fabrice)


Dernière édition par musclecar le Jeu Jan 12, 2012 10:34 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 10:28 pm

Phases de restauration

Suite de la restauration de la baie de pare brise

(Le 07 Avril 2010)

Bonjours à vous tous, amis de passion commune....c'est aujourd'hui avec beaucoup de rage et de contrariété que je vous commente la suite de mon parcours concernant notamment la restauration de la baie de pare brise car en effet il y avait une connerie à ne pas faire et devinez quoi ??? BIBI s'en est chargé !


J'ai toujours annoncé dans mes article que je n"hésiterais pas à montrer dans l'intégralité tout ce que j'entreprends avec cette auto, et cela est aussi valable lorsque je me plante...

Et comme ceux qui me connaissent savent que j'ai horreur du mensonge et de la malhonnêteté, je vais donc tenir mes promesses et vous expliquer maintenant pourquoi je parle d'erreurs au travers des photos prise tout au long de cette journée, sans tabou, mais avec cependant un peu de honte au fond de moi de ne pas avoir su voir ce qu'il n'allait pas avant !

Apprendre...toujours apprendre...mettre les paluches dans la mouise et le cambouis pour se démerder par soit même...on a pas toujours le choix de faire faire...mais voila...la vie est ainsi faite...puisqu'elle nous apprend à profiter de ces erreurs pour avancer...oui mais merdasse, (excusez ma vulgarité mais ca fait du bien car j'ai vraiment la haine après moi), il faut la faire cette p'tain d'erreur pour évoluez et quelques fois c'est au mépris de plusieurs heures passées si l'on peut dire pour RIEN....c'est donc sur un super fond de whites providentiel, (Johnny
Winter), plus plus efficace que 10 calmants, que je vais vous raconter ces 10 heures de boulot effectuées ce Dimanche que je dois, en partie, maintenant remettre en question!
Pour vous remettre dans le contexte, j'avais donc virée toute la partie métallique corrodée situé au dessus du bord du tableau de bord, normalement pointée dessus et servant à recevoir le pare brise avec l'intermédiaire du joint/colle !

La méthode que j'avais donc choisie d utiliser dans mon cas consistait à effectuer une découpe de métal en se servant d'un plateau d'étagère de garage comportant déjà des angles pour me faciliter un peu la tâche !

Sur cette photo je vous montre donc le début de la mise en forme de cette pièce et la première application pour me faire idée des découpes à réaliser !





Comme vous pouvez le voir, la pièce est pour l'instant plate dans sa forme originale mais il va falloir la cintrer sur toutes sa longueur pour qu'elle épouse la forme de la baie de pare brise ainsi que celle du tableau de bord et c'est justement ce qui va être à l'origine de ma principale erreur !





Voici la bonne âme charitable donneuse d'organe pour ma chevelle, soit un simple plateau d'étagère métallique !





Ici je commence à peine à mettre en forme la pièce sur sa longueur et je ne réalise absolument pas qu'à chaque coup de marteau ou de tas, j'affaisse légèrement le tableau de
bord vers le bas ce qui va malheureusement avoir pour effet son décalage verticale et son éloignement du pare brise !





Ma pièce à maintenant pris sa forme presque définitive et jusque là rien ne me laissait penser que mon boulot n'était pas correctement réalisé !








Je dispose les serres joints et les pinces étaux afin de verrouiller l'ensemble avant soudure !











Aller c'est parti pour plusieurs heures de soudures pour lesquelles je ne me contente pas de pointer mais je m'éfforce au contraire de tirer la
soudure tout du long par petit morceaux de 0,5 cms, toujours convaincu de réaliser un bon boulot à la hauteur de mes compétences !











Comme d'habitude je ne failli pas à ma réputation avec mes soudures grossières et pâteuses qui demanderont à coup sur un bon moment pour ébarber l'ensemble !











Le ponçage des soudures est en cours !








Et voila c'est terminé pour cette étape et à ce moment là je suis plutôt satisfait de ce que j'ai réussi à faire moi l'amateur de quartier !











ici j'avais commencé à mastiquer et à apprêter et je vous ferais grâce de l'épisode dans lequel je galère avec le mastic que je travaille trop longtemps en essayant de l'appliquer toujours un peu mieux...en gros vous avez généralement 2 minutes pour l'appliquer (en tous cas avec mon mélange à moi et sa quantité de durcisseur), et si vous insistez
trop longtemps ou que vous en rajoutez trop pour récupérer les imperfections, vous vous exposez à des heures de ponçage pour rattraper vos ânneries (sur épaisseur et défaut)....Ce Dimanche j'ai ainsi ponçé pas loin de 2 plombes, j'ai compris l'histoire !!!





si vous êtes observateur, vous cernerez tout de suite les détails qui ne vont pas en occurrence ce défaut d'alignement de bas en haut concernant ce support de pare brise où le joint/colle vient s'appliquer...en effet la connerie que j'ai faite est d'avoir trop appuyé sur le tableau de bords pendant la mise en forme de la pièce et d'avoir ensuite soudé comme cela sans penser une minute que presque 2 cms d'espace seraient existant au milieu de la baie de pare brise au lieu des 1,2 présent d'origine !








Voici le milieu...ici c'est flagrant !











J'ai quand même commencé à mastiquer les montant de pare brise du côté passager et de ce côté là ca devrait aller...enfin à première vue je pense !








Voici le côté conducteur que je n'ai pas encore soudé, et il est clair que je ne vais pas faire 2 fois la même erreur !





Non sérieux, je vous promet que je n'avais pas picoler avant de manier le tas et le mig...mais c'est clair que j'étais réellement à côté de mespompes !





Il me reste aussi ce petit morceau à retôler mais de ce côté la pas de risque de faire des conneries !





Pour se rendre compte un peu mieux du problème d'alignement, nous avons ma moitié et moi posés le pare brise à blanc, tout en le manipulant avec
des doigts de fée car bien entendu nous avions 600 euros prêt à partir en fumée au moindre dérapage ou choc !





Cette photo vous montre que du côté passager, l'application du pare brise semble correct, mais je reste malgré tout surpris par le peu de portée
de ce dernier car en effet, on regardant de plus prêt, il doit y avoir à peine 8 mm sur lesquels repose le pare brise sur le joint/colle....j'aurais pensé qu'il soit un peu large et qu'il y ai un peu plus de marge...cependant 8 mm sur tout le contour ca doit apparemment suffire pour maintenir l'ensemble du pare brise !





Ici nous avons marquer au feutre la baie de pare brise pour voir à quel point le décalage est présent et quels sont les endroits à réajuste si besoin !











Vue intérieur avec le pare brise posé à blanc, ce que vous apercevez en blanc est ni plus ni moins que l'espace qui est en trop par rapport à la réalisation de mes soudures








Et bien voila le résultat qui se passe de commentaire, j'ai vraiment la haine après moi !




















J'ai donc 2 solutions qui s'offrent à moi soit la première qui consiste à ouvrir en plein centre tout le long de l'angle, en gros sur la quasi totalité de la soudure effectuée, et de relever le tableau de bord par le dessous pour refaire mes soudures lorsqu'il est à la bonne hauteur, soit une 2 em solution pour laquelle je laisse le tableau de
bord tel quel et je ressoude une longueur de métal à la bonne distance ...mais il faut encore que j'étudie la question car si la 2 em solution me faciliterait la tâche, je ne suis pas sur que l'ajustage soit correct vis à vis du pare brise !








Voilà les gars...vous avez compris que pour moi cela ne se passe pas comme prévu et je suis loin d'un résultat satisfaisant...je vais encore devoir me retrousser les manches prendre sur moi et tâcher de faire preuve de volonté car franchement, lorsque ce genre de chantier n'est pas maitrisé par la personne qui l'entreprend, il peut très vite l'amener à baisser les bras et tout laisser en plan....cela m'a d'ailleurs traversé l'esprit quelques minutes !


Bonne journée à tous en espérant vous apporter par la suite de meilleurs nouvelles...





Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 10:56 pm

Quelques échanges à ce moment là sur un autre forum avec les copains :


DOCCHARGER a écrit:
Tu sais fabrice c'est vraiment un des travail le plus diffiçile et il faut lors des soudages de toles, etre deux pour essayer a plusieurs reprise le pare brise , et finir de toute façon avec syntophere tu ne retrouvera jamais le galbe parfait sans un calibre



C'est clair que pour ma première séance de carrosserie extérieur, je ne me suis pas attaqué au plus simple...en même temps, la prochaine fois que je vais m'attaquer par exemple au bas d'aile avant qui sont pourries, je risque de trouver cela presque simple car c'est vrai que cette baie de pare brise est complexe à refaire en comparaison d'un surface accessible comme le sont la plupart des éléments de carrosserie extérieur !


boppin a écrit:

A première vue il n'y aurais que la tôle du tableau de bord qui serais descendu , coupe une bande de tole de 2 cm tout du long entre l'angle et la tole du tableau de bord remet en forme la tole à l'aide d'un gabarit en carton . le gabarit sera tracer avec le chant du pare-brise, si les angles inférieur de chaque coté de la voiture son bon il suffit de mettre le gabarit au point zéro dans les angles et de reformer la tôle tout du long et quant tu ressoude la nouvelle bande de tôle fait queques point de soudure au départ pour brider complètement la pièce et ensuite des points de plus en plus rapprocher ,mais contrôle bien a chaque fois avec le gabarit. bon courage .

Bon, j'arrive à souder même si mes soudures sont grossières, mais j'ai pas mal de porosité dans les soudures (quelques trous) et qu'il me faut beaucoup ébarber...mais ca devrait le faire quant même ! Sinon j'ai effectivement opté pour la solution n°1 et j'ai découpé, soulevé, rapproché et ressoudé...mais ca été un enfer quand même !

la solution que tu proposais n'est pas si mal mais pour d'autres situations un peu moins critique car dans mon cas, le défaut portait sur plus d'un centimètre de hauteur et puis il ne faut pas oublier qu'il y a les clips et les têtes de clou qui permettent de fixer les baguettes que je dois encore fixer !
et puis sincèrement, si je n'avais pas opté pour la 1er solution, j'aurais vraiment eu l'impression de faire du sale boulot...tout au moins faire quelque chose qui ne me correspond pas compte tenu de tout ce que j'ai déjà réalisé sur cette caisse...bien sur c'était opter pour la solution la plus difficile mais je l'ai fait, il est 4h30 du matin, et j'ai presque fini la baie inférieur, j'ai soudé, traité à l'antirouille, mastiqué, poncé et apprêté en 1 journée (de 14h à 3h du mat....p'tain je suis vraiment sur les rotules et mon lit m'appèle comme une sirène dorée qui appellerait son matelot avec ses chants envoutant....

OUI JE SAIS IL EST GRAND TEMPS D'aller au padoc vu le conneries que j'arrive à taper au clavier !!!!

Allez pour patienter je vous met cette photo ...les autres suivront certainement cet après midi, si j'ai un peu de temps devant l'écran !


Vous avez vu...FAUT PAS L'EMMERDER LE MEC ...Il est "FOU" et "FURIOUS"...mais lorsqu'il s'agit de faire des soudures...IL EST LOIN D'ÊTRE "FAST" !!!!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 11:01 pm

Restauration De La Baie De Pare Brise

*4* (Baie inférieur 2em essai !!!) *4*

*** Le 10 Avril 2010 ***


Voici la suite des réjouissances concernant la baie de pare brise inférieur, à savoir un gros boulot juste histoire de rattraper mes précédentes conneries concernant l'alignement de cette dernière...comme d'habitude, j'ai fait au mieux pour vous illustrer tout l'ensemble avec des photos détaillées...mais il faut quand même souligner que les photos c'est trompeur et voir même trop abstrait car effectivement commenter, lire et survoler tout l'article ne prend pas beaucoup de temps alors que pour effectuer le boulot qui m'a justement permis de le faire ....c'est quelques heures de galère et de poussière....allez vous pourriez presque penser que c'était super simple à faire...bah oui c'est vrai ...puisqu'il n'y a qu'à lire....héhéhé ....allez...c'est partis....


J'ai donc choisi de passer par la 1er option que j'exposais dans l'article précédent à savoir, découper au centre, dans le creux, tout le long de ce que j'avais soudé la 1er fois, ré-hausser l'ensemble et ressouder au mieux de mes possibilités techniques et personnelles...voici donc la découpe à la disqueuse pneumatique au disque à tronçonner très fin !





Ici je soulève l'ensemble du tableau de bords avec un gros burin pour faire levier, car plus d'un cm de dénivelé avait été crée dans la situation précédente!








Admirez le matos professionnel...tous les garagistes de France et de Navarre m'envie...lol Petit moment de détente...ou de PETAGE DE PLOMBS...AU CHOIX....immortalisée
sur cliché numériques, grâce à notre ami David venu me faire un p'tit coucou occasionnel





Que croyez vous mes amis ? mon fils Steven est toujours là fidèle à son p'tit caractère bien trempé...
je finirais presque par m'ennuyer dans le garage lorsqu'il n'est pas là !





Avec le bout du museau tout noir...allez savoir ce qu'il a encore été toucher le mec...





Sacré David....il aurait du faire Journaleux dans sa vie....regardez par vous même...on ne peut même plus être pénard lorsqu'on fait des trous
dans son auto de collection préférée à coup de disqueuse





Petite séance d'ébarbage de soudure








Voici le résultat qui n'est pas aussi bien que lors de ma première opération manquée, mais continuer pour faire mieux me risquerait à trop affiner
les tôles à force d'ébarber, je décide donc de laisser quelques imperfections et mini trous qui seront facilement masqués et comblés par l'application du mastic











Comme pour la première fois j'ai ensuite appliqué de la protection anti rouille puis le mastic, ponçage de l'ensemble et pour terminer
application de l'apprêt garnissant.




Vous pouvez facilement voir la différence par rapport à mon premier essai car ici l'alignement est visuellement rectiligne et équilibré sur la hauteur...
Mais bon les gars c'est pas non plus de la précision chirurgicale...sans déc !...la colle à pare brise fera sa part du gâteau et comblera les petits écarts...NON MAIS...LOL !

























Voila donc ou j'en suis actuellement....cependant maintenant que j'ai réussi à réparer mes erreurs....(enfin j'espère que vous apprécierez l'exercice de style qui ne peut pas être pire
qu'avant), je vais provisoirement mettre ce chantier en stand bye car très franchement je regrette un peu de l'avoir entrepris avant d'avoir terminés les 2 moteurs que je refait actuellement....

Ce regret ne concerne pas bien sur ce parcours de restauration car il m'a permis d'évoluer en faisant un grand pas dans mon expérience de carrossier amateur mais il s'agit plutôt de regret vis à vis de la poussière et de l'état générale de mon auto ou du garage et très franchement je ne suis absolument pasfier de cela car remonter 2 moteurs dans ces conditions n'est pas vraiment conseillé !

J'ai donc décidé dans un premier temps, de terminer mes moteurs et de les emballer ensuite de film plastic pour me remettre ensuite sur ce chantier de la restauration de la baie de pare brise...mais il est vrai que ce choix est aussi motivé par le fait que j'ai enfin reçue les pièces pour avancer le remontage de ces derniers...et il est facile de comprendre après toutes ces heures passées à gratter, poncer, disquer...etc...que j'avais réellement envie de PASSER à AUTRE CHOSE...surtout...je vous l'accorde..;après avoir déballées mes colis comme un gamin le ferait pour ses jouets de noël...UN VRAI GOSSE LE MEC !


La suite ??? ... et bien si vous souhaitiez voir la fin de l'article avec le pare brise tout beau, tout neuf, bien posé...et tout le tintouin.... ben les copains il va falloir attendre que je finisse donc mes 2 moteurs...Et cela...ce n'est pas rien car je vous réserve encore quelques articles....et surtout des photos...
patience et maintenant qu'il fait beau ...ROULEZ JEUNESSE et PROFITEZ bien des routes avant que la CHEVELLE ne vienne vous taquiner l'arrière TRAIN !!!!

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 11:18 pm

MISE EN PEINTURE DE LA CHEVELLE

Le 04 Janvier 2011



Bonjour à tous et meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2011 qui devrait je l'espère, être riche en événement du côté de notre passion...! En effet, ,mine de rien, nous sommes un certain nombre à préparer tranquillement pendant cet hiver rude, des petits plats mijotées dans le garage si vous voyez ce que je veux dire....et nous devrions sortir de ces fourneaux très spéciaux, des mets de qualité visuel, sonore, expressif à souhait mais en aucun cas GUSTATIF...et pis quoi encore ??? !





Allez commençons tranquillement par dire quelques mots sur cet hivers neigeux et glacial auquel nous avons droit cette année et qui n'en fini pas de battre des records, et en ce qui concerne mon département par exemple, l'Oise, et bien nous avons été servi à tel point qu'il est arrivé que l'on ne puisse même plus sortir du village ou carrément les autos du garage....bien entendu je ne parle même pas des américaines qui n'avaient pas vraiment intérêt à pointer le nez dehors vu ce temps de dingue ! J'ai même du aller bosser en quad une fois car impossible de sortir ma voiture personnelle et au passage...je suis rentré les cou..... congelées ! Je reste quand même conscient que d'autres départements ont encore été bien plus touchés...c'est sur !



Mon Village sous la neige :

















Mon Fils et son Grand Père ALAIN :











Et Maintenant Tous en QUADS pour une virée dans la NEIGE :









ALAIN Seul au monde sur la National 1 déserte...du jamais vu !





L'entrée du Village Bloquée par la neige pour les autos :




Mais bon relativisons en prenant quelques minutes pour regarder de plus prêt quelques clichés magnifiques pris à ces occasions plutôt rares, car même s'il est vrai que j'ai du faire pas mal de mécanique avec des températures asses basses en me gelant les miches, il faut reconnaître que ce spectacle étant impressionnant ! Alors, même si ce temps à ravi les plus jeunes comme par exemple mon fils Steven qui vient d'ailleurs de fêter ses 6 ans le 30 Décembre 2010, il est sur que cela n'a pas été drôle pour tout le monde....et quelques photos en témoignent !


Séquence Neige et Nature :















Ceux là ont eu moins de chance :

















***********************************************************

Bon allez...maintenant que nous avons parlé des préliminaires, et bien maintenant passons à la mise en bouche....pas de commentaire je vous pris, nous parlons ici «cuisine de sous sol et de fosse technique !
Pour ceux qui ont suivi, mon moteur récemment évolué en 383 forgé, est quasiment prêt à faire feu sous le capot de la chevelle et est pour l'instant encore posé sur le stand, la baie de pare brise avant est maintenant réparée et se devait de recevoir son pare brise tout neuf mais voilà...chacun d'entre nous arrive tôt ou tard à ses propres limites et si j'ai su refaire cette partie de carrosserie assez délicate, en soudant au mig des patchs de métal (et non de la choucroute comme l'aurait fait de nombreux amateurs qui n'osent pas forcément se lancer dans la carrosserie pure), et bien en ce qui concerne la finition mastic qui se doit de préparer le support parfaitement afin d'épouser le contour en verre du pare brise, et bien là c'est une tout autre histoire....alors bon...c'est vrai... j'ai quand même essayé mais voilà....

Sans doute des produits qui ne sont pas ceux des professionnels de la partie, à coup sur trop de produit disposé, incontestablement un mastic trop travaillé qui fini par s'effriter...enfin bref chers amis, vous l'aurez compris je suis un GLAND pour poser du mastic... surtout sur une baie de pare brise....alors je ne dis pas que je n'arriverais pas à le faire sur une surface importante, genre une aille ou un capot...mais là....ce fut un cauchemars pour moi !!!



Au vu du résultat carrément médiocre, et plutôt paniqué à l'idée de bloquer sur ce passage obligé avant de remonter la mécanique, je décide d'appeler un copain qui tient un garage, (Manu) et qui roule aussi en américaine, (pas n'importe laquelle d'ailleurs puisqu'il s'agit d'une camaro de 1969 SS3350 Cabriolet...ce n'est pas rien vu le peu de modèle existant en France), et que je tiens absolument à remercier à travers ce petit reportage, pour m'avoir permis de réaliser un rêve que je vais vous détailler ci dessous !


Pour Ceux qui se poserait la question, OUI il s'agit bien d'une Vraie 350 ss de 1969 cabriolet....Modèle que l'on peut compter sur les doigts en France !



Je lui explique par téléphone mes galères et ce dernier me répond texto «mais amène la moi ta ricaine et je vais te le faire ton pare brise», je respire un bon coup soulagé par cette idée géniale et il reprend du plus belle au téléphone en me disant « mais au fait....tu connais ton code couleur ??? ... Grand silence de ma parts, un peu médusé...je lui répond « Heuuu..oui mais...le code...heu....mais...heu...Manu...tu me proposes quoi là ??? repeindre ma caisse ???

Vue sous cette angle pour l'instant ce n'est pas très jolie...patience !





Bah oui Fabrice...tu m'as souvent aidé, sans jamais rien me demander aussi ta voiture en a vraiment besoin et puis c'est MAINTENANT ou JAMAIS puisque l'hiver est une période creuse pour le garage et puis d'ailleurs ce garage...JE LE VEND car je suis en retraite....alors si un client se pointe pour me l'acheter ...après ce sera trop tard......!»


Démontage de la lunette arrière !




Fichtre...mon sang ne fait qu'un tour et là je comprend qu'il va falloir me bouger le cul sévère et profiter de cette occasion unique qui ne se représentera pas de si tôt...car en effet, pour être honnête, vue mes finances actuelles, je savais qu'il me serait impossible de faire repeindre « Betty » avant plusieurs années (genre 6 ou 7 ans), aussi j'aurais fait de la débrouille/bidouille maison si vous voyez ce que je veux dire !!! Voilà pourquoi ce que me proposait mon ami Manu était inespéré pour moi, et je n'oublierais pas ce geste fort !



Voici la lunette arrière plus en détails, c'est loin d'être parfait puisque l'armature complète avait été coupée d'un bout à l'autre par la corrosion du à un défaut d'étanchéité pendant plusieurs années mais cet espace est maintenant renforcé sur toute sa longueur et ne devrait plus bouger !




Ce que vous voyez en bleu dans le creux de la lunette c'est en fait des plaques de métal assez épaisse que j'ai soudées tout le long, par le dessous, la tête à l'envers dans le coffre et je m'étais royalement cassé les noix à le faire avec brulures et compagnies à la clef ! Ceci devait être fait impérativement car les petites pâtes posées par un ancien propriétaire de cette chevelle, ne tenaient plus grand chose et étaient bien loin de pouvoir maintenir la structure complète qui supporte le poids de la malle arrière pendant son ouverture ou sa fermeture...tout l'ensemble commence à bouger, à prendre du jeu et risquait de vriller à tout moment !





Ici on peut remarquer des anciennes traces de réparation avec des points de soudure qui se décollent petit à petit....mon ami Stéphane va reprendre l'ensemble et braser à certain endroit pour renforcer la structure !
Bravo et merci pour le boulot qui fera par la suite !

[size=12]


La Chevelle est dans le fond de mon garage, boitier de direction démonté, pares choc encore présent, roues chromés montées...enfin bref il me fallait donc réinstaller certaines pièces, en enlever d'autres, préparer tout autours, démonter tout ce qui peut gêner la mise en peinture et éventuellement envisager de défaire aussi la lunette arrière qui allait à coup sur nous réserver son lot de surprise choucroutées !!!


Le bords de l'aile arrière gauche présentait pas mal de petits trous rebouchés avec du synto...faute de temps nous n'avons pas refait cette partie de carrosserie comme j'aurais voulu le faire, c'est à dire reformer de la tôle et souder au M.I.G
Mais bon en même temps cela à tenu sans bouger 20 ans...et bien cela repartira pour un tour et d'ici là ...j'aurai certainement un Canne !!!





Grâce à 2 potes que je remercie aussi, je réussi à me faire prêter une remorque plateau double essieux, (Merci Fred !), et à la faire transporter jusqu'au garage ou Betty espère changer de robe puisqu'il faut ce foutu Permis E ou poids lourd pour avoir le droit de conduire le convois complet qui dépasse allégrement 3T5, (Merci Greg !), l'opération est délicate car nous n'avons pas de treuil électrique, pas énormément de sangles et nous avions oublié de prendre les taquets avant du plateau qui empêchent théoriquement l'auto d'avancer en cas de coup de frein !


L'entourage du pare brise est en bon état et demandait juste à décaper la peinture qui avait sautée du aux soudures effectuées pour refaire la baie de pare brise !





Nous faisons au mieux...allez hop c'est parti pour le grand voyage de 13 kms...Greg accélère doucement avec les 90 cvs du seat Alambra TDI, l'ensemble est assez lourd pour la puissance disponible... nous arrivons rapidement à 40 / 45 km/h cependant nous sommes vite fait bien fait rappelés à l'ordre par des mouvements de gauche à droite au niveau de la remorque...le ton est donné ce sera 35 / 40 km/h Maxi si l'on veut éviter les bêtises.....









Les jours qui suivent permettent de faire le point sur l'auto et de se mettre d'accord sur la teinte, l'emplacement de la bande arrière ainsi que sa largeur...la messe est dite ce sera le code couleur Kawasaki n° 609 soit, pour les connaisseurs, la dernière teinte de vert de l'année 2011 pour la moto pure sport de la marque, soit la ZXR 10R...Quant à la bande arrière....et bien mes amis ce sera sans aucun état d'âme, sans aucune gêne...de la copie pure jus, made in MOPAR de chez charger, à la sauce raffinée version R/T 70....soit une belle bande en largeur sur la malle arrière de 35 cms de large, blanche, avec les 2 filets d' 1,5cms ver l'intérieur de la bande de même couleur que la carrosserie....au diable les mauvais coucheurs....Betty sera donc une nouvelle CHEVELLE R/T 66 BI....DIOUSSSS !!!






Ici vous pouvez voir ce que Stéphane à repris en tôlerie du côté droit en bas de la lunette...
Les points de soudures que vous voyez correspondent aux points de "tire clou"





Concernant le boulot à effectuer sur la chevelle, nous étions bien loin d'une simple couche d'apprêt recouverte après ponçage d'une peinture puisqu'il était nécessaire de finalement démonter la lunette arrière sous laquelle il a fallu un peu intervenir au tire clous puis ensuite à la brasure (un sorte de poste à souder qui soude une pointe sur laquelle il est ensuite possible de tirer avec une masse à inertie fixée dans le prolongement du clou, ce qui permet de redresser et faire revenir le métal lorsque des bosses ou creux sont présent !).







C'est partie...voici la teinte qui reste au passage très difficile à immortaliser avec l'appareil photo...
Vous pouvez quand même faire la différence entres les 2 couleurs !







Au tours sur capot avant....ça claque !!!











Maintenant c'est le scoop qui reçoit sa nouvelle teinte !












Stéphane continu de faire un remarquable boulot sur la partie lunette arrière







Le passage de roue arrière gauche reçoit aussi une bonne couche de synto !






























Voici enfin la malle arrière repeinte à son tour !
C'est peut-être la meilleur photo que j'ai à vous montrer pour présenter la nouvelle teinte !








Du ponçage...encore du ponçage...toujours du ponçage....
























Steven toujours fidèle au poste pose devant la chevelle qui à reçu entre temps un voile d'apprêt !












Stéphane à fait un boulot géniale...ca commence à bien présenter, mais quel boulot pour en arriver là !













Et voila mes amis ou en est Miss Betty 66....la peinture ne devrait pas tarder mais pour l'instant c'est ponçage....
Maintenant je n'oublie pas qu'il faudra même les bouchers doubles ensuite car il restera beaucoup de travail à faire ensuite pour remonter le moteur et tout ce qui va autours !


à bientôt les gars...







MISE EN PEINTURE DE LA CHEVELLE

Le 04 Janvier 2011




Bonjour à tous et meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2011 qui devrait je l'espère, être riche en événement du côté de notre passion...! En effet, ,mine de rien, nous sommes un certain nombre à préparer tranquillement pendant cet hiver rude, des petits plats mijotées dans le garage si vous voyez ce que je veux dire....et nous devrions sortir de ces fourneaux très spéciaux, des mets de qualité visuel, sonore, expressif à souhait mais en aucun cas GUSTATIF...et pis quoi encore ??? !





Allez commençons tranquillement par dire quelques mots sur cet hivers neigeux et glacial auquel nous avons droit cette année et qui n'en fini pas de battre des records, et en ce qui concerne mon département par exemple, l'Oise, et bien nous avons été servi à tel point qu'il est arrivé que l'on ne puisse même plus sortir du village ou carrément les autos du garage....bien entendu je ne parle même pas des américaines qui n'avaient pas vraiment intérêt à pointer le nez dehors vu ce temps de dingue ! J'ai même du aller bosser en quad une fois car impossible de sortir ma voiture personnelle et au passage...je suis rentré les cou..... congelées ! Je reste quand même conscient que d'autres départements ont encore été bien plus touchés...c'est sur !



Mon Village sous la neige :

















Mon Fils et son Grand Père ALAIN :











Et Maintenant Tous en QUADS pour une virée dans la NEIGE :









ALAIN Seul au monde sur la National 1 déserte...du jamais vu !





L'entrée du Village Bloquée par la neige pour les autos :




Mais bon relativisons en prenant quelques minutes pour regarder de plus prêt quelques clichés magnifiques pris à ces occasions plutôt rares, car même s'il est vrai que j'ai du faire pas mal de mécanique avec des températures asses basses en me gelant les miches, il faut reconnaître que ce spectacle étant impressionnant ! Alors, même si ce temps à ravi les plus jeunes comme par exemple mon fils Steven qui vient d'ailleurs de fêter ses 6 ans le 30 Décembre 2010, il est sur que cela n'a pas été drôle pour tout le monde....et quelques photos en témoignent !


Séquence Neige et Nature :















Ceux là ont eu moins de chance :

















***********************************************************

Bon allez...maintenant que nous avons parlé des préliminaires, et bien maintenant passons à la mise en bouche....pas de commentaire je vous pris, nous parlons ici «cuisine de sous sol et de fosse technique !
Pour ceux qui ont suivi, mon moteur récemment évolué en 383 forgé, est quasiment prêt à faire feu sous le capot de la chevelle et est pour l'instant encore posé sur le stand, la baie de pare brise avant est maintenant réparée et se devait de recevoir son pare brise tout neuf mais voilà...chacun d'entre nous arrive tôt ou tard à ses propres limites et si j'ai su refaire cette partie de carrosserie assez délicate, en soudant au mig des patchs de métal (et non de la choucroute comme l'aurait fait de nombreux amateurs qui n'osent pas forcément se lancer dans la carrosserie pure), et bien en ce qui concerne la finition mastic qui se doit de préparer le support parfaitement afin d'épouser le contour en verre du pare brise, et bien là c'est une tout autre histoire....alors bon...c'est vrai... j'ai quand même essayé mais voilà....

Sans doute des produits qui ne sont pas ceux des professionnels de la partie, à coup sur trop de produit disposé, incontestablement un mastic trop travaillé qui fini par s'effriter...enfin bref chers amis, vous l'aurez compris je suis un GLAND pour poser du mastic... surtout sur une baie de pare brise....alors je ne dis pas que je n'arriverais pas à le faire sur une surface importante, genre une aille ou un capot...mais là....ce fut un cauchemars pour moi !!!



Au vu du résultat carrément médiocre, et plutôt paniqué à l'idée de bloquer sur ce passage obligé avant de remonter la mécanique, je décide d'appeler un copain qui tient un garage, (Manu) et qui roule aussi en américaine, (pas n'importe laquelle d'ailleurs puisqu'il s'agit d'une camaro de 1969 SS3350 Cabriolet...ce n'est pas rien vu le peu de modèle existant en France), et que je tiens absolument à remercier à travers ce petit reportage, pour m'avoir permis de réaliser un rêve que je vais vous détailler ci dessous !


Pour Ceux qui se poserait la question, OUI il s'agit bien d'une Vraie 350 ss de 1969 cabriolet....Modèle que l'on peut compter sur les doigts en France !



Je lui explique par téléphone mes galères et ce dernier me répond texto «mais amène la moi ta ricaine et je vais te le faire ton pare brise», je respire un bon coup soulagé par cette idée géniale et il reprend du plus belle au téléphone en me disant « mais au fait....tu connais ton code couleur ??? ... Grand silence de ma parts, un peu médusé...je lui répond « Heuuu..oui mais...le code...heu....mais...heu...Manu...tu me proposes quoi là ??? repeindre ma caisse ???

Vue sous cette angle pour l'instant ce n'est pas très jolie...patience !





Bah oui Fabrice...tu m'as souvent aidé, sans jamais rien me demander aussi ta voiture en a vraiment besoin et puis c'est MAINTENANT ou JAMAIS puisque l'hiver est une période creuse pour le garage et puis d'ailleurs ce garage...JE LE VEND car je suis en retraite....alors si un client se pointe pour me l'acheter ...après ce sera trop tard......!»


Démontage de la lunette arrière !




Fichtre...mon sang ne fait qu'un tour et là je comprend qu'il va falloir me bouger le cul sévère et profiter de cette occasion unique qui ne se représentera pas de si tôt...car en effet, pour être honnête, vue mes finances actuelles, je savais qu'il me serait impossible de faire repeindre « Betty » avant plusieurs années (genre 6 ou 7 ans), aussi j'aurais fait de la débrouille/bidouille maison si vous voyez ce que je veux dire !!! Voilà pourquoi ce que me proposait mon ami Manu était inespéré pour moi, et je n'oublierais pas ce geste fort !



Voici la lunette arrière plus en détails, c'est loin d'être parfait puisque l'armature complète avait été coupée d'un bout à l'autre par la corrosion du à un défaut d'étanchéité pendant plusieurs années mais cet espace est maintenant renforcé sur toute sa longueur et ne devrait plus bouger !




Ce que vous voyez en bleu dans le creux de la lunette c'est en fait des plaques de métal assez épaisse que j'ai soudées tout le long, par le dessous, la tête à l'envers dans le coffre et je m'étais royalement cassé les noix à le faire avec brulures et compagnies à la clef ! Ceci devait être fait impérativement car les petites pâtes posées par un ancien propriétaire de cette chevelle, ne tenaient plus grand chose et étaient bien loin de pouvoir maintenir la structure complète qui supporte le poids de la malle arrière pendant son ouverture ou sa fermeture...tout l'ensemble commence à bouger, à prendre du jeu et risquait de vriller à tout moment !





Ici on peut remarquer des anciennes traces de réparation avec des points de soudure qui se décollent petit à petit....mon ami Stéphane va reprendre l'ensemble et braser à certain endroit pour renforcer la structure !
Bravo et merci pour le boulot qui fera par la suite !




La Chevelle est dans le fond de mon garage, boitier de direction démonté, pares choc encore présent, roues chromés montées...enfin bref il me fallait donc réinstaller certaines pièces, en enlever d'autres, préparer tout autours, démonter tout ce qui peut gêner la mise en peinture et éventuellement envisager de défaire aussi la lunette arrière qui allait à coup sur nous réserver son lot de surprise choucroutées !!!


Le bords de l'aile arrière gauche présentait pas mal de petits trous rebouchés avec du synto...faute de temps nous n'avons pas refait cette partie de carrosserie comme j'aurais voulu le faire, c'est à dire reformer de la tôle et souder au M.I.G
Mais bon en même temps cela à tenu sans bouger 20 ans...et bien cela repartira pour un tour et d'ici là ...j'aurai certainement un Canne !!!





Grâce à 2 potes que je remercie aussi, je réussi à me faire prêter une remorque plateau double essieux, (Merci Fred !), et à la faire transporter jusqu'au garage ou Betty espère changer de robe puisqu'il faut ce foutu Permis E ou poids lourd pour avoir le droit de conduire le convois complet qui dépasse allégrement 3T5, (Merci Greg !), l'opération est délicate car nous n'avons pas de treuil électrique, pas énormément de sangles et nous avions oublié de prendre les taquets avant du plateau qui empêchent théoriquement l'auto d'avancer en cas de coup de frein !


L'entourage du pare brise est en bon état et demandait juste à décaper la peinture qui avait sautée du aux soudures effectuées pour refaire la baie de pare brise !





Nous faisons au mieux...allez hop c'est parti pour le grand voyage de 13 kms...Greg accélère doucement avec les 90 cvs du seat Alambra TDI, l'ensemble est assez lourd pour la puissance disponible... nous arrivons rapidement à 40 / 45 km/h cependant nous sommes vite fait bien fait rappelés à l'ordre par des mouvements de gauche à droite au niveau de la remorque...le ton est donné ce sera 35 / 40 km/h Maxi si l'on veut éviter les bêtises.....









Les jours qui suivent permettent de faire le point sur l'auto et de se mettre d'accord sur la teinte, l'emplacement de la bande arrière ainsi que sa largeur...la messe est dite ce sera le code couleur Kawasaki n° 609 soit, pour les connaisseurs, la dernière teinte de vert de l'année 2011 pour la moto pure sport de la marque, soit la ZXR 10R...Quant à la bande arrière....et bien mes amis ce sera sans aucun état d'âme, sans aucune gêne...de la copie pure jus, made in MOPAR de chez charger, à la sauce raffinée version R/T 70....soit une belle bande en largeur sur la malle arrière de 35 cms de large, blanche, avec les 2 filets d' 1,5cms ver l'intérieur de la bande de même couleur que la carrosserie....au diable les mauvais coucheurs....Betty sera donc une nouvelle CHEVELLE R/T 66 BI....DIOUSSSS !!!






Ici vous pouvez voir ce que Stéphane à repris en tôlerie du côté droit en bas de la lunette...
Les points de soudures que vous voyez correspondent aux points de "tire clou"




Concernant le boulot à effectuer sur la chevelle, nous étions bien loin d'une simple couche d'apprêt recouverte après ponçage d'une peinture puisqu'il était nécessaire de finalement démonter la lunette arrière sous laquelle il a fallu un peu intervenir au tire clous puis ensuite à la brasure (un sorte de poste à souder qui soude une pointe sur laquelle il est ensuite possible de tirer avec une masse à inertie fixée dans le prolongement du clou, ce qui permet de redresser et faire revenir le métal lorsque des bosses ou creux sont présent !).






C'est partie...voici la teinte qui reste au passage très difficile à immortaliser avec l'appareil photo...
Vous pouvez quand même faire la différence entres les 2 couleurs !







Au tours sur capot avant....ça claque !!!











Maintenant c'est le scoop qui reçoit sa nouvelle teinte !












Stéphane continu de faire un remarquable boulot sur la partie lunette arrière






Le passage de roue arrière gauche reçoit aussi une bonne couche de synto !





























Voici enfin la malle arrière repeinte à son tour !
C'est peut-être la meilleur photo que j'ai à vous montrer pour présenter la nouvelle teinte !








Du ponçage...encore du ponçage...toujours du ponçage....






















Steven toujours fidèle au poste pose devant la chevelle qui à reçu entre temps un voile d'apprêt !












Stéphane à fait un boulot géniale...ca commence à bien présenter, mais quel boulot pour en arriver là !













Et voila mes amis ou en est Miss Betty 66....la peinture ne devrait pas tarder mais pour l'instant c'est ponçage....
Maintenant je n'oublie pas qu'il faudra même les bouchers doubles ensuite car il restera beaucoup de travail à faire ensuite pour remonter le moteur et tout ce qui va autours !

à bientôt les gars...





Dernière édition par musclecar le Ven Jan 20, 2012 9:44 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 11:39 pm

Allez voici la deuxième partie concernant cette mise en peinture de la chevelle !

Après toutes les phases de préparation, de ponçage et redressage, et voilà le résultat !









Je trouve ce vert tout simplement magnifique et le plus dingue, c'est que toutes les photos arrivent à donner une teinte légèrement différente
en fonction de son exposition à la lumière !
















Maintenant, le dessous de l'auto n'a selon moi pas été suffisamment protégé et je découvre du vert un peu partout, que j'essaye de soit supprimer (sur les échappements), soit repeindre en noir (châssis),
car à la base j'avais quand même refait tout le dessous...(sur cette photo d'ailleurs vous pouvez voir que le châssis a reçu du vert)

Alors bon... je relative en me disant que finalement elle recevra une couche supplémentaire de peinture et qu'elle n'est donc pas prêt de rouiller par le dessous !!!








Première sortie pour voir ce que donne la teinte à l'extérieur, même si le soleil se cache !

C'est aussi l'occasion pour moi de voir avec les reflets, les éventuels défauts de calage...il y en a...mais franchement l'ensemble me plait et va permettre à Betty de retrouver une nouvelle jeunesse pour les 20 prochaines années car pas mal de points sensibles qui commençaient par exemple à se piquer ont été repris , traités et puis pour le prix que j'ai payé la prestation....je peux vous assurer que cela serait déplacé de ma part de se plaindre des imperfections pour lesquelles il faut vraiment s'approcher de l'auto pour les localiser !

Bref JE SUIS HEUREUX !















Cette fois ci c'est moi qui m'adonne aux joies du camouflage afin de peindre en noir mat les parties du tableau de bord qui ne sont pas cachées par le masque de tableau de bord en mousse ...
Ce qui nous permettra ensuite de coller le pare brise avant !










Mon lutin de garage profite de l'absence de la vitre arrière pour faire la pause photo !






Quand un V8 rencontre un 2 cylindres à plat de quoi peuvent bien ils causer ?

Cette 2cv a bien faire rire mon fils car le son de son moteur faisait un baroufle du diable...comme quoi pas besoin de 8 cylindres pour se faire remarquer.....

suffit d'avoir la vieille guimbarde à pépé d'après guerre !






Le tableau de bord est peint et la chevelle attend la pause de son pare brise teinté !





Mon fils avec mon ami Manu qui m'a permis de réaliser ce rêve de repeindre ma ricaine !
Un grand merci à vous tous au garage !






Pause des clips qui permettront de poser les baguettes avant d'origine...

Il faut savoir que les anciens proprios s'en étaient dispensé mais franchement je trouvais cela bien dommage car elle donneront une finition entre le vert le pare brise sombre sans égal !






Il me faudra cependant attendre environs 3 semaines avant de les poser car la peinture, posée en pleine hivers, est encore fraiche malgré l'utilisation d'une cabine et demande à durcir en profondeur !






Nous y sommes...le pare brise est enfin collé et les clips qui permettront de fixer les baguettes de pare brise avant sont en place (je n'avais pas ces baguettes installées précédemment et cela me fait plaisir de ré équiper Betty de cette accessoire incontournable !






Remarquez la teinte du pare brise avant par rapport à l'arrière, le résultat est sublime car si l'arrière et les autres vitres sont filmées, l'avant donne aussi cette impression de teinte foncé étant donné que l'intérieur de l'auto est noir, alors qu'il est pourtant légèrement teinté vert...mais le plus fun reste ce dégradé bleu situé en haut de ce dernier qui pourrait presque faire penser que l'on roule dans un topo chop...j'ai bien dit PRESQUE !!!!!!!! lol !








Pare brise arrière collé avec succès !












Allez bon, ce n'est pas aujourd'hui que je ramène Betty à la maison mais je profite néanmoins de l'occasion pour rapatrier à domicile mon capot avant, sérieusement protégé par des couvertures épaisses, puisque mon voyager est suffisamment large pour l'emporter à plat !!!









Passons maintenant aux choses sérieuse puisqu'il s'agit bien sur du jour J ! Au programme...retour de la belle au bercail !

Ce jour là ne fut pas facile à préparer puisque j'ai à nouveau du jongler avec la disponibilité et le planning d'au moins 5 personnes...sans parler des horaires à respecter...mais Ouf tout devrait se passer pour le mieux puisque je commence par aller chercher la remorque avec mon utilitaire, le matin de bonheur !



J'en profite puisque j'ai le droit de conduire ce convoie du moment que le remorque est à vide (poids 500 kgs !)





Je profite de l'occasion pour craner un peu...l'homme et sa monture parés pour l'aventure du retours
Le plateau est pile poil et son gabarit permet à la chevelle de se loger parfaitement !












Voici la fine équipe, Steven, Philippe et Maxime, prête à passer à l'action !





Mon pote Philippe n'a pas d'attache remorque sur son 4x4 mais dispose d'un crochet arrière, bien utile pour cette situation !
Nous fixons 2 sangles capables d'encaisser 900 Kgs afin de tracter la belle 20 mètres plus haut que le portail !





Petite pause avant l'effort !





Mon maitre d'œuvre, Steven, vient de valider l'installation et nous donne un avis favorable pour le lancement du chantier !





Nous avons ensuite utilisé le 4x4 pour tirer la chevelle dans la montée de la cour, en le positionnant en premier pour la tracter vers l'arrière !

La suite est simple, une fois la chevrolet légèrement braquée vers l'entrée du garage et surtout bien content d'avoir cet IPN au plafond, j'utilise un treuil en 12 volts d'une capacité de 4 tonnes qui me permet d'amener l'auto dans le garge car croyez moi, à ce moment là, il nous faudrait être au moins 7 pour la pousser sans cet appareil génial (déjà
vécu la première fois il y a 4 ans ou nous avions même manqué de se aire écraser par le poids de l'auto !)







Premier chantier pour lequel il me faut vraiment protéger un maximum la peinture de la chevelle, ou je décide de poncer tout ce qui se trouve en dessous de la gille des essuie glaces !
et mine de rien cela représente du boulot !





Voila la peinture posée au pinceau !












Peinture du châssis et du berceau que j'avais décapé précédemment pour la mise en peinture, en le protégeant juste avec du férose (convertisseur de rouille)






Comme vous pouvez le voir, je dois essayer de récupérer les échappements et même les vannes électriques des Cuts outs qui ont reçu un voile de peinture !






Début de mise en peinture du châssis !
me vous pouvez le voir, je dois essayer de récupérer les échappements et même les vannes électriques des Cuts outs qui ont reçu un voile de peinture !






Voici le résultat, plutôt sympa non ?














Je suis dans l'attente des poignées de portes neuves mais pour l'instant il me faut patienter un peu pour la suite du remontage !






Voila j'espère que vous avez appréciées cette petite aventure qui n'est pas pour autant terminée vue l'ampleur du boulot qu'il me reste à abattre ....

Mais je reste motivé et je vais tout faire pour que cela soit fin prêt pour l'été 2011 !
Bonnes poignées de mains à vous tous !





Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 11:45 pm

Oui Didier, j'espère vraiment qu'il me sera possible financièrement parlant de la faire rouler cet été car de ce côté là ce n'est pas la joie....la vache à lait...n'a plus de...heu...LAIT !!!!

Allez c'est parti....Remontage quand tu nous tiens.....

Voila donc une bonne journée qui commence puisque mon ami le facteur vient de me livrer quelques pièces venue du "nouveau monde" !
J'ai donc reçu des poignées neuves, un kit de serrure, les baguettes d'extension d'aile avant, avec tous les clips et joints nécessaires à leur montage !

Il ne me reste plus qu'à monter tout cela proprement....enjoys !!!!!!!!!!!














Cette dernière pièce est en fait un kit qui s'adapte sur carburateur Holley et qui permet de fixer les cables de Kick down et le cable
d'accélérateur
Aluminium Polis bien entendu mes amis....!
















































Bon je ne pense pas m'être planté pour le montage et cela semble vraiment pas mal...en tout cas plus solide que mon ancienne patte Chromée....
Qu'en pensez vous ?



Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 11:48 pm


Phase De Restauration
*22*(Remontage après peinture)*22*
Le 04 Février 2011





Bon...allez c'est Génial...la peinture neuve est posée sur la belle...Arf...mouaiff...bon c'est bien.....mais.....bon...Mais OUI....bien sur que suis heureux...je n'arrive toujours pas à y croire d'ailleurs...mais bon...voilà il me faut remonter maintenant tout un tas de bidules autours d'une magnifique teinte verte, toute fraiche, délicate à souhait au vernis encore fragile... et pour ne pas changer, j'évolue à nouveau en terre inconnu...!

Je peux d'ailleurs aujourd'hui vous assurer d'une chose si vous passez par les même étapes pour la première fois, vous allez à coup sur, vivre de grands ....mais alors de très GRANDS MOMENTS de Solitude....Ouf !!!

Puis-je vous rappeler une nouvelle fois que je ne suis pas un carrossier Bordel ? Voilà pourquoi lorsque je me retrouve face à la bête, gouttière de toiture en plein ligne de mire, les baguettes neuves dans les mimmines prête à faire feu, et que je dois les installer délicatement....j'ai les burnes à zéro, bien conscient que toute inattention, tout excès de confiance ou tout empressement me conduira fatalement à la FAUTE !

La sanction ? Je vous l'donne dans le mille...toiture, montants de pare brise avant ou d'ailes arrière, portières...bref les endroits où je risque fort d'abimer la belle peinture neuve ne manquent pas !

Imaginez quand même le guss...(moi par exemple lol), qui après avoir bossé si longtemps sur son bout de tôle, (quelques années tout de même), ne démérite pas de voir son ancienne revettir une nouvelle robe...le gars est ébourifé, énervé, émoustillé à l'idée de vivre ce qu'il ne pensait pas réalisable avant plusieurs années....il ne tient plus en place, limite instable comme de la niktroglycérine et en devient même presque irritable le mec...(si si !!!)





Allez....pendant que nous y sommes, je vais même allez encore plus loin et tant pis si je passe une nouvelle fois pour un barge...je vous plante le décors ...c'est parti :

je suis un peu comme un cleps qui est enfermé dans une cage..(bon un chien si vous préférez !), et ce dernier à une dale d'enfer....l'attente est interminable, il tourne en rond, il n'en peut plus, ses babines dégoulinent, (sans blague !), et il est en transe à l'idée de sauter sur cette belle assiette disposée juste à côté de sa cage et dont les magnifiques os frais le narguent avec mépris...effectivement, il y a si longtemps que ce pauvre chien n'a gouté un pareil festin....juste un vague souvenir du goût intense de ce mets raffiné, et même dans ses rêves les plus fou, il n'espérait plus accéder à un tel repas....

Mais finalement la cage s'ouvre et voilà que notre fidèle compère, tendu comme une ficèle de slip, l'oeil vif et les chiccos affutées comme des couteaux, se jette sauvagement sur le premier OS qui pointe son nez ...malheureusement, ce dernier trop pressé, se brise toutes les canines et voit ainsi disparaître ses chances de festoyer divinement bien...Le pauvre chien, abattu, abandonne finalement tout espoir de pouvoir à nouveau ronger un jour cet os à moelle si délicieux....

Et bien non mes amis, je ne suis pas si loin de cette comparaison à la con...car il faut quant même rappeler que je n'espérais pas pouvoir repeindre mon auto avant quelques années, pendant lesquelles j'aurais du placer euro après euro afin d'obtenir une somme suffisante pour ce chantier important....de plus refaire complètement la peinture d'une ancienne représente réellement un investissement financier et personnel....cela prend beaucoup de temps et génère aussi quelques bons et mauvais moments de tensions....d'excitation...d'inquiétudes...de doutes....vous comprendrez dans ce cas qu'il soit « humain » de s'emballer pendant les phases du remontage, et que l'on puisse ruiner tout ses espoirs, tout comme ce pauvre chien , en allant tout simplement trop vite ...surtout lorsque ce sont de belles pièces neuves que l'on conserve depuis longtemps dans un coin du garage !







bon allez pour bien commencer en beauté, voici mon fils qui ne manque pas cette occasion rêvée de pouvoir tester son abris atomique anti secousse...








Je profite de l'occasion pour changer quelques vieilles pièces comme les serrures, les poignées de portes,
je vous en montre quelques détails sur les photos qui suivent....
en tous cas, posées sur une peinture neuves, ces pièces permettent à l'auto d'arborer une belle finition !







Avec les kits US, comme d'habitude, tout est fourni...joints...vis...clips...)






Ici je vous présente les 2 baguettes d'extension d'ailes avants...
Ces pièces m'ont aussi demandé quelques petits ajustement pour les installer






Cette pièce est un kit se fixant sur les carbu Holley afin d'installer les câbles d'accélérateur et de kickdown
Aluminium polis bien entendu...





Ici le vieux clips est remplacé par un neuf mais la patte est conservée









Voici donc les fameuses baguettes de gouttière..sur ma chevrolet, elles se posent en force, en orientant la baguette ver le haut, incliné à 45
degrés, et une fois rentrée dans la partie supérieur, on appuis sur le bas (j'aiutilisé un maillet pour cela)...gros stress assuré... no comment !





C'est maintenant au tour des ailes avant de recevoir chacune, une belle baguette neuve de finition...auparavant,
je n'en avait qu'une seule et celle ci était très abimée...
La première me demandera 40 minutes d'installation...Même pas la peine que j'aborde les détails....lol....la deuxième 10 minutes !










Bon c'est vrai que je chippotte un peu mais même ici, la baguette ne s'ajuste pas correctement
et j'ai fait 2 ou 3 fois le montage sans rien abimer heureusement !
Je l'ai monté au mieux pour qu'elle soit présentable, mais une bêtise peut rapidement arriver si l'on insiste trop à vouloir faire du "parfait" !






Il me faudra encore redémonter les poignées afin de découper proprement le joint en caoutchouc, situé entre la porte et la poignée dont la
forme précise sera marquée après plusieurs jours d'installation








Ici je n'avais pas encore installée la serrure neuve !




Pour ceux qui n'auraient jamais démonté leur serrures, je vous montre ici comment se présente le montage et le fonctionnement de l'ensemble...
c'est assez simple en fait !

Un clips glisse sur la parois interne de la porte et viens bloquer la serrure à l'aide de 2 rainures usinées dans le corps de celle ci, le
mécanisme actionné par la clé ne déplace finalement que le bras articulé pour présenter le trou en face de l'axe que l'on pousse à l'ouverture,
(situé à gauche de la photo)...quand à la poignée, elle est tout simplement vissée à ses 2 extrémités !







Je passe maintenant au démontage des baguettes/lèche vitre situées entres les 2 vitres latérales !

Je pensais devoir démonter la vitre arrière et bien non, il m'a suffit de taper délicatement avec un tournevis plat assez épais...
cela ne dispense pas non plus de rester vigilant à chaque coup de marteau car après tout, c'est bien du verre en dessous de la baguette chromée !







Vous pouvez voir sur cette photo à quelle point mes baguettes étaient malade par des années de corrosion..il était grand temps de les changer...
de plus, je n'avais plus le joint, fixé tout le long, qui permet à la vitre avant de venir en contact et d'empêcher ainsi le passage de l'air ou de l'eau !

Elles existent en neuves (90 dollars environs) mais par chance, j'en avais 2 autres en excellent état sur un jeu de 2 vitres arrière que j'ai d'avance...
un coup de bol car les pièces de chevelle 66 coupées en France sont de plus en plus rare à trouver !







La voilà enfin posée après l'avoir traitée à l'intérieur avec de l'antirouille !
Le joint, bien en place, permettra à la vitre de la porte avant de venir en contact sur ce dernier et d'enfin bloquer cette entrée d'air ou d'eau !








voilà une vue d'ensemble ...c'est jolie n'est-ce pas .. ?
Quand je pense que les anciens propriétaires l'avait complètement déchromée en badigeonnant de noir toutes ces parties que je vous montre
aujourd'hui enfin visible et restaurées.... Vaste sujet et long débat sur le bon goût en perspective...lol...












OPERATION KHO LANTA JOINT PHOENIX....Armé de son fusil d'assault à l'épaule, le mec ne badine
pas, ne rigole pas et est prêt à corriger sauvagement tout intru pénétrant les lieux sans autorisation...jugez vous même... l'outils est
pointu...de forme étudiée...et est particulièrement pratique pour s'introduire dans les coins....ca vous laisse songeur n'est-ce pas ???







Venez donc me voir à l'improviste et je vous colle un coup de mastic...mais je ne vous dirais pas où....lol...
Allez blague à part, je m'attaque à un chantier fastidieux, galère et
chiant à souhait, pour lequel je dois faire un joint d'étanchétité,
mais aussi dans un deuxième temps un joint de finition du pare brise avant et de ses baguettes chromées !









Il va me falloir dans un premier temps faire un joint de mastic (je n'avais que du blanc à ce moment là), tout autours du pare brise, avant même de poser les baguettes; ce joint va assurer une étanchéité parfaite autours du verre, évitera que l'eau ne puisse stagner, et surtout bouchera une fuite que l'on a, par chance, détectée avant de poser les baguettes, le jour ou nous avons ramené l'auto sur plateau...il pleuvait légèrement et cela nous a permis de voir quelques goutes passer tout en haut du pare brise au centre....ce qu'il faut retenir de cette situation c'est de vous assurer avant de poser les baguettes que votre étanchéité de joint colle de pare brise est parfaite ! j'ai eue de la chance sur ce coup là car une fois ces maudites baguettes installées, vous risquez fort bien d'abimer la peinture le jour ou vous les enlevées !

La deuxième phase de l'opération baguettes, consiste à les poser sur leur clips afin de voir comment elles se disposent mais ces dernières ne sont pas neuves et ont donc déjà une forme assez difficile à changer...mais je crois que, même si l'installation s'était faite avec des pièces neuves, cela n'aurait pas changé grand chose...le problème qui se pose est simple, lorsque vous changez un pare brise et surtout lorsque la baie de pare brise à été refaite, comme c'est le cas pour la mienne, il faut faire un montage à blanc afin de voir comment les baguettes s'installent et surtout à quelle distance elle se situe de la surface du pare brise...pour mon auto cela n'a pas été fait au bon moments, faute de temps, faute de connaissance et j'ai de plus très certainement ajouté quelques millimètres de jeu lorsque j'ai refait tout le bas de la baie de pare brise....

La sanction est simple, il faut réaliser proprement un joint de finition noir en profitant à cette occasion pour “gaver” de joint l'espace sous la baguette...ce qui permettra de la fixer un maximum et d'améliorer cette fameuse étanchéité....les pros diront que j'ai fait un boulot passable...sans doute....mais jugez par vous même...j'ai fait au mieux....et le rendu me plait vraiment car on pourrait croire que c'est une joint d'origine entourant le pare brise comme c'est le cas sur une ancienne dont le verre de pare brise n'est pas collé moais jointé !


Voici le premier joint dont je parlais à l'instant...un sacré bordel à faire dans le même genre que les joints de sanitaire ou de douche !







Première pose des baguettes, ca change quand même radicalement des vieux joints noirs collés précédemment !






Durant la pose, je n'ai quasiment pas abimée la peinture, cependant voila les défauts d'alignement et de pose constatés....
j'ai bien essayé de les plier ou forcer 10 fois dessus mais rien n'y fait...il faut se faire une raison car il faudra jouer du mastic !!!





Vous pouvez voir sur cette photo que les baguettes sont pourtant bien posées vis à vis de l'alignement des montant et de la carrosserie
extérieur car l'inverse aurait été encore plus problématique,
(des baguettes touchant correctement le pare brise mais décalé des
montant ou du pavillons de toit ce qui aurait présenté un creux comme un escalier !)





Ici je vous montre avec le doigt l'endroit le plus écarté du pare brise, je devais donc compenser avec du mastic de finition.





Ici c'est l'endroit le plus écarté du pare brise !





Petite vue d'ensemble avant de faire ce joint de finition qui me demandera tout de même plus de 2h00 de boulot !





Allez je ne vous fait pas patienter d'avantage....Voici les photos après la pose de ce joint tout autour du pare brise...
Les photos sont assez difficiles à prendre pour mettre en valeur ce boulot cependant je trouve le résultat convainquant dans la mesure ou
l'on pourrait presque penser que ce pare brise est jointé et non collé...
on dirait vraiment un joint d'origine...et c'est tant mieux...je suis ravi....et tant pis pour les puristes de l'origine !











Et je peux vous dire que les baguettes ne sont pas prêtes de s'envoler...la colle à bien jouer son rôle !





Ici c'est le haut de pare brise, désolé pour la photo pas très nette !










à l'arrière cela va être encore plus difficile car même si les têtes de clips semblent pourtant posées aux bons endroits, les clips une fois
installés, ne me permettent absolument pas de se fixer aux baguettes...Je ferais donc comme à l'avant...je les collerais mais il me faudra sans
doute redémonter la malle arrière car c'est presque inaccessible et je risque dans le cas contraire de "shooter la peinture" avec une de ces baguettes !






Juste pour le plaisir je vous ai fait quelques photos du bébé qui dort sagement sous sa couverture pour ne pas chopper le Rhume.....
D'ailleurs en parlant de Rhume.....et bien mon bébé est fort généreux
puisque c'est lui qui les distribuera ensuite ...les RHUMES......









Mais bon...avant de la ramener sur le tapis....j'avoue avoir encore du pain
sur la planche.....patience qui disait le Picard.....









La suite prochainement ....comme d'habitude....
à bientôt (Fabrice)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Jeu Jan 12, 2012 11:52 pm

Evolution Moteur 383ci

9) Extraction de la Th350 et préparations pour le chantier suivant :
(Décapage Berceau Moteur avant la mise en peinture de l'auto)


*** Le 25 Octobre 2010 ***






(Je n'avais pas mis cet Article en ligne, un peu ancien, mais il respecte la chronologie de la restauration car je préparais l'auto pour sa mise en peinture complète en démontant la boite TH350 et quelques photos vous montre la chevelle non repeinte, baie de pare brise non terminée, puis ensuite, une fois la peinture réalisée, je me penche sur le décapage du berceau moteur avant la réinstallation du block 383ci et dela TH350)


****************************************

Bonjour à tous et bien il était grand temps de me décider à reprendre les travaux sur cette chevelle car effectivement, depuis quelques semaines, j'avais un peu baissé les bras et la motivation n'y était pas....il faut dire pour ma défense que plusieurs facteurs se sont regroupés au même moment, (finances dans le rouge, l'achat de mon quad, la fin de chantier sur la Pontiac d'Alain., Fatigue...), et c'est vrai que tout cela à un peu contribué à me détacher de mon parcours pourtant bien commencé....


Alors je ne sais pas combien de temps je vais mettre pour refaire tourner cette chevelle, mais je peux vous assurer que je vais vraiment tout mettre en oeuvre pour aller au bout de ce projet ....Pour cela, il me reste cependant pas mal de choses à faire et certain chantier sont pour moi délicat dans la mesure ou je n'ai pas forcément les compétences nécessaires pour les mener à bien; Je parle bien sur de carrosserie et plus particulièrement par exemple, au niveau du mastic qui doit être posé tout autours de la baie de pare brise....en effet c'est pour moi un calvaire, car à l'inverse d'une grande surface comme une aile ou autres grandes sections sur laquelle je pense pouvoir faire un travail correct, la petite surface de la baie de pare brise est assez irrégulière, est peu accessible et demande des applications franches, rapides et régulières....

Lorsque par exemple j'applique le mastic avec petite taloche, j'ai du mal à doser la quantité de produit déposé et j'accroche fréquemment les bords...ce qui m'occasionne des irrégularités à de nombreux endroits m'obligeant par la suite à poncer des heures...(le ponçage n'est d'ailleurs pas facile à faire non plus pour la même raison du aux surfaces étroite de travail !)...mais bon je n'ai pas le choix, je n'aurais pas les moyens de faire appel à un pro et je dois compter sur moi uniquement...il me faut donc faire et...REFAIRE si nécessaire....

En fait le plus délicat sur la baie de pare brise, c'est de réussir à faire une surface équilibrée tout le long afin qu'elle puisse au mieux épouser le pare brise neuf....et c'est vraiment important de s'appliquer à ce niveau car si le boulot est mal préparé, et bien je risque tout simplement de fissurer ce nouveau pare brise qui coute tout de même la bagatelle de 580 euros livré ! (là c'est l'assurance qui à payé mais en cas de casse, ce serait pour ma pomme !)

La phase suivante consistera ainsi, une fois la peinture de l'auto réalisée, à décaper tout le berceau moteur qui présente une surface collante et goudronnée....tout le reste du compartiment et du dessous de l'auto étant fait en peinture, cela serait fort dommage de remonter tel quel le moteur...non ???...Je vais donc encore une fois jouer de la disqueuse et en prendre plein la poire mais ce qui risque d'être contraignant est le fait que le reste tout autours est proprement refait...il me faut donc être vigilant pour ne pas abimer ce qui est déjà restauré !


Juste avant de passer aux choses sérieuse, Mon fiston et moi venions de faire une bonne balade en quad
(à ce moment là, le sien était un modèle électrique en 36 volts car depuis il est passé au thermique 80cc)








(Steven est prêt à me donner la main, que voulez vous...rien ne l'arrête le Mec !




Et c'est partie pour une sortie de TH350







La Boite est enfin au sol et bien entendu, mon lutin de garage ne perd pas une minute pour faire ce qui lui parait adapté à la situation !
Bon ...j'avoue...c'est encore un peu de la faute du papa cinglé que je suis.... !





Je n'avais pas pris le temps de repeindre la boite la première fois, aussi je vais de ce pas corriger le tir puisque cette dernière est à
nouveau sortie de l'auto !






Je profite aussi de l'occasion pour nettoyer au mieux mes 4 en 1 de marque Headman qui malgré la fait d'être "traités céramique", ont reçu
de l'huile à cause d'une fuite sur le joint de palier arrière !






Voila le compartiment moteur qui avait été déjà repeint mais qui nécessite malgré tout un décapage sur la partie berceau et un peu à la sortie du
tunnel de boîte car il reste du blaxon !






Ce Blaxon retient toute les poussières en tout genre et est du genre collant et gluant surtout lorsque la chaleur du moteur vient se mêler à l'histoire











Voici ce que l'on trouve à l'entrée du tunnel de boite






à ce moment précis, voila ou en était la baie de pare brise, non terminée....j'ai par la suite fini ce chantier mais comme je l'explique
au début, la partie masticage allait me poser pas mal de difficultés...


C'est ainsi que la préparation mastic et finition avant peinture sera faite chez le peintre qui s'est occupé de la mise en peinture complète
de la chevelle car sur ce coup là...j'étais plutôt à la ramasse..si je peux dire !!!










Cette photo vous montre ensuite l'auto repeinte, de retour dans mon garage et sur laquelle j'expose le dessous qui a malheureusement reçu de la
peinture verte un peu partout, faute d'une protection suffisantes, alors que j'avais tout restauré en dessous....bon ce n'est pas trop
grave...mais je vais devoir repeindre en noir ce qui le doit, et nettoyer mes échappements....Disons pour la forme qu'on est sur que la
belle ne rouillera pas vue les 3 ou 4 couches de peintures !!!






Allez...courage...après un décapage il y a 2 ans, une peinture noir complète, puis ensuite cette fameuse peinture verte non prévue...
et bien j'en remet une troisième couche en NOIR

Faut bien que je m'occupe un peu n'est-ce pas les gars ?





Cela va déjà mieux vous ne trouvez pas ?











C'est maintenant au tour du berceau moteur de recevoir une couche bien épaisse de peinture noir au traitement antirouille !





Remarquez la poussière et les traces de peinture verte qui ont volé un peu partout...j'ai encore du nettoyage à faire !





Il va maintenant falloir se motiver pour remettre la boite et le moteur...patience quand tu nous tiens...






J'installe maintenant des joints neufs sur la TH350 des 2 côtés (Convertisseur sur cette photo et sur celles qui suivent côté arbre de transmission)






J'utilise une vieille cage à roulement de pont pour mettre en place le joint neuf, ce qui évitera tout dommage !








Voici le joint du côté arbre de transmission, installé de la même manière.






La TH350 est ici prête à remonter et à reçu une peinture "retom", couleur aluminium, haute température et séchant rapidement !









Je vous montre sur ce cliché, les raccords coudés 6AN Male/BSP male (côté boite pour le bsp), directement installées aux entrées/sorties d'huile !


Ces raccords me permettont de fixer des durites renforcées tressées inox, en raccord AN (femelle) qui conduiront l'huile de la TH350
à son radiateur de refroidissement

(je vous montre la durite sur la photo suivante)







Mise en place de la TH350








Et Hop ... c'est en place...et cela parait si simple en 3 photos....et HOP....





La suite en image devrait arriver dans quelques jours, le temps de mettre tout cela en ligne car ...allez...
je vous donne un scoop...(non pas le mien)...

Le 383 de la chevelle est déjà dans l'auto...mais chutTTTTT et patience.........lol


Salutations à vous tous...

(Fabrice)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Ven Jan 13, 2012 12:02 am

Evolution Moteur 383
Installation Du Moteur Dans La Chevelle Phase 1

*** Le 27 Mai 2011 ***




Salut les copains, voilà un petit moment que je n'avais pas commenté la suite du chantier concernant le remontage du 383 dans de la chevelle....alors ne vous emballez pas car Betty est encore loin de péter dans l'tube...mais bon...il faut bien avancer et surtout prendre patience pour ne pas faire de bêtises....car les bêtises...et bien PARLONS EN !!!

Une séance parfaitement programmée pointait le bout de son nez ces derniers jours...pour être plus clair, nous étions fin prêt pour une partie de remontage avec mon ami David, toujours présent dans les mauvais coups...et le but du jeu consistait à positionner les 4 en 1 sur les côtés du compartiment moteur et claquer ensuite le moulbif dedans, une opération qui aurait du, en théorie, nous prendre une bonne demie heure...mais voilà le sort en avait décidé autrement !

Si vous avez tout suivi, (Non je ne répèterais pas l'histoire au complet pour celui qui bulle au fond de la classe....tant pis pour lui...non mais ???), j'avais changé le carter moteur car l'ancien était déjà un peu ancien, et croyant bien faire, comme d'habitude, je me dis “allez....c'est partit” pour un jolie carter de 8 quaters de capacité (8 quarts de galon us, soit 7 litres d'huile), à la conception bien robuste, fait dans une épaisseur de métal assez satisfaisante, comportant 3 trappes/volets mobile pour compartimenter l'huile et éviter tout dé-jaugeage, équipé de 2 trous pour les sondes de températures...Bref un super carteroraceheavyfullpoweradragdeouf...pour un super moteur...pour une super voiture...MAIS ...un peu moins pour mon démarreur, (2 mm d'espace), SURTOUT PAS Pour ma chevelle et encore moins pour mes 4 en 1 Headman....

Voici le compartiment moteur prêt à recevoir le 383ci...il était temps car ce dernier à quand même été démonté en Décembre 2009 !





Comme vous pouvez le voir sur cette photo, le beau gosse ne tient plus en place, chargé correctement après une bonne binouse, voilà que le T'cho père s'attaque maintenant au block de la chevelle, pour l'alimenter de cet excellent élixir...détonations garanties !





Mon Fils est toujours de la partie, et le p'tit homme se fait une joie de descendre dans le garage quelques minutes avant de tomber de sommeil...
Claqué par sa journée d'école, il a malgré tout lutté jusqu'au bout pour vivre l'aventure avec moi et David....terrible le bétails...Mais je suis fier de lui !







La photo n'est pas net du tout mais il fallait quand même que je vous la mette en ligne car c'est le dernier moment ou l'on y croit....
Nous sommes prêt à faire feu, nous avons fait le plein, (de bibine bien sur...lol !), les bouteilles sont vides et la chèvre est chaude !
Profitons de cet instant merveilleux car la suite va nous réserver des surprises !





En bon amateur que je suis, j'avais vérifié l'espace au démarreur avec le 4 en 1 du côté passager, en faisant un montage à blanc sur le stand...mais devinez ??? je n'ai pas été foutu de faire la même chose avec le second du côté conducteur, car à aucun moment il ne me vient à l'idée qu'il soit possible que cela ne passe pas !

La moralité de l'histoire est de ne jamais avoir trop d'assurance même si l'on à l'expérience car David et moi nous avons galéré à essayer de passer le moteur dans tous les sens, nous avons risqué à plusieurs reprises de tout abimer et pour cause, le problème du passage du 4 en 1 du côté conduite n'était pas le seul soucis auquel ne devrions faire face....en effet la longueur du carter dans le sens de l'auto était aussi un paramètre que je n'avais pas contrôlé...et j'ai justement pris de nombreuses photos pour vous faire comprendre la différence entres les 2 carters !


David vous montre ici à quel point le 4 en 1 vient taper dans le carter....
Il ne sera même pas possible de poser le moteur sur les fixations du châssis car le carter est définitivement trop long et trop large !
Pas de bol sur ce coup là !





No comment !





Le 383 retourne à son point de départ sur le Stand et ce ne sera malheureusement pas ce soir qu'il retrouvera sa place dans le compartiment moteur de la chevelle !






David est "vert" comme une canette de bière...quand à moi j'essaye de faire bonne mine devant l'objectif même si j'ai au fond de moi les boules de ne pas avoir été suffisamment vigilant !






Allez ...une p'tite dernière photo histoire de conjurer le sort et de se défouler un peu....
et oui chers passionnés...je vous autorise ce soir à le penser....ce soir là...nous l'avons eu Dans Le fions.....
Bon...en même temps...vue la photo...j'imagine que vous n'aviez pas besoin de précisions pour comprendre notre "état d'esprit"....lol !





J'ai laissé le carter posé sur le moteur avec 4 vis, le temps de recevoir le nouveau commandé aux USA
afin d'éviter que la poussière n'entre dans la mécanique






Au final c'est la mort dans l'âme que nous nous sommes résignés à re-claquer le block sur le stand, avec ce sentiment amère de rester sur un échec et d'avoir perdu son temps et son énergie pour ne pas avoir été suffisamment vigilant et consciencieux...mais voilà...mieux vaut se faire une raison rapidement et essayer d'aller de l'avant, et ne surtout pas ruminer sur ces galères que l'on rencontre quotidiennement dans la restauration d'une ancienne...oui je sais...plus facile à dire qu'à faire !
Et puis le côté positif de tout cela...(si si croyez moi...il y en a toujours un...lol !), c'est que je vous fait profiter de toutes mes conneries et que cela vous évitera certainement de commettre les mêmes erreurs... c'est en quelques sorte, encore une fois ma façon à moi de partager ma passion !

La suite est simple....commande d'un nouveau carter de 7 quaters, un peu plus petit mais parfaitement conçu pour ma voiture et mes 4 en 1, ainsi que son pickup dédié (le pickup de carter c'est en fait la crépine situé sous la pompe à huile qui doit être adaptée au modèle du carter d'huile lorsqu'on installe une version haute capacité, soit 7 ou 8 quaters par exemple !), ce pickup est généralement vendu avec le carter dédié mais il peut arriver que ce ne soit pas le cas...donc n'oubliez pas ce paramètre important si la situation se présente !


Evolution Moteur 383ci
10) Installation Du Moteur Dans La Chevelle Phase 2
[b]Cette fois je suis seul pour réaliser le montage et rien ne sera facile car je vais légèrement abimer la peinture du compartiment moteur...rassurez vous rien de grave, cependant, les roulettes de la chèvre sont arrivées juste à la limite de la fosse et l'ensemble m'a entrainer sur 10 cms de distance d'un seul coup vers la cloison part feu lorsque je m'apprêtais à baisser le moteur....je n'ai pas réussi à retenir l'ensemble bien trop lourd, donc les dents du volant moteur m'ont fait un éclat au fond...heureusement pour moi qu'il y a toutes les durites d'essence renforcées car elles ont amorti le choc....

je n'étais malgré tout, pas très fier de ce nouveau loupé....!



Vous avez vu la rapidité de réception des pièces en provenance des US ????
Sur la photo précédente, la pièce était en commande, et sur celle-ci, ni une, ni deux... elle est déjà arrivée...Magique non ?
Blague à part, je vous montre avec ces photos les grosses différences entre le carter 7 quaters (Orange), et le 8 quaters (Noir)








Sur les photos qui suivent, la différence en longueur est flagrante et vous comprendrez mieux pourquoi le moteur n'a même pas réussi
à descendre dans l'espace disponible entre le berceau moteur et la cloison par feu à cause d'une longueur de compartiment d'huile de 30 cms au lieu d'un peu plus de 20 cms sur le modèle Orange de 7 quaters !
























Voici le pickup dédié à ce nouveau carter moteur (Celui-ci était livré avec à l'achat !)






Au passage, voici encore une galère récente qui m'est arrivée pendant le premier essai d'installation du moteur...la calandre et ses pattes de fixation étant actuellement démontées, le radiateur d'huile est totalement libéré !

j'avais pourtant protégé les 2 radiateurs avec une planche de bois mais malheureusement oublié que le boulon arrière de la patte de fixation du radiateur d'huile, pouvait s'écraser sur le faisceau du radiateur d'eau...
En avançant un peu trop loin, lors du positionnement du moteur devant la voiture, encore posé sur la chèvre, le boulon à percée un faisceau du radiateur d'eau.

Je vous laisse imaginer la haine que j'avais sur le coup...j'ai bouché ce trou de la largueur d'une tête d'épingle avec une patte bi-composant dédiée, genre soudure à froid et pour l'instant cela tient...

mais je pense sincèrement à le changer dés que je le pourrais....C'est quand même pas de bol !












Voici le nouveau carter moteur de 7 quaters installé sur le 383ci











Ici je vérifie que le démarreur se positionne correctement que ce soit au lancement comme au retour, et même vis à vis de l'écartement des dents du volant moteur











Voila à quoi ressemblent les cales qu'il faut utiliser si besoin pour les réglage de positionnement du démarreur





Je vous montre cet outils que je trouve relativement pratique pour tourner le vilebrequin par le volant moteur (Le flywheel)





Et voila...c'est enfin le moment de passer aux choses sérieuses...le moteur est enfin prêt, pour la seconde fois à rejoindre le compartiment de la Chevelle











Je vérifie l'écartement des électrodes que je fixe à 0,80 mm de jeu





J'y reviendrai plus tard mais les nouvelles bougies, situées à droites, semblent plus courtes et comportent une électrode moins grande
Quelles sont les réelles différence d'allumage et de rendement ? QUIZZZZZ ?





Voici la DA installée avec le kit en aluminium mais je ne suis pas satisfait du résultat (Très faible jeu pour la tension et l'ensemble est très prêt du block !)
J'ai entre temps démonté et utilisé la fixation d'origine dans l'attente de trouver mieux !







Et voila le Bébé dans sa boite...Cela vous plait ?



[/center



Bon cette fois ci assez parlé...je vous laisse vaquer à vos occupations....En ce qui me concerne, j'ai du pain sur la planche puisqu'il faut que je prépare l'article suivant qui aborde la mise en place de ce moteur ainsi que son démarrage....COMMENT ??? MAIS QUE DIT IL LE MEC ??? DÉMARRAGE ????....Mais OUI l'ami...bien sur qu'il tourne déjà puisque le mec en question, (pour ne pas le citer.... MOI par exemple...suivez un peu quand même !!), possède des mimines qui font tourner plus vite les clés à molette que les touches du clavier....aussi soyez gentil d'attendre quelques jours l'article suivant car pour l'instant j'ai du monoxyde de carbone à respirer ...vous comprendrez rapidement très prochainement pourquoi je parle de Monoxyde...lol...salut les amis...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Ven Jan 13, 2012 12:38 am


Evolution Moteur 383ci
11) Redémarrage du Moteur 383ci Neufet Rodage de L'arbre à cames

*** Le 05 Juin 2011 ***




Redémarrer la mécanique d'une ancienne restera toujours une grand moment à vivre pour tout amateur, c'est vrai, mais pour moi, j'ajoute à cela que c'est aussi un grand moment de solitude ou le stress se mélange à l'inquiétude, l'incertitude, l'énervement, l'impatience....bref...je vous épargnerais mes états d'âme du jour, mais c'est effectivement pour moi, un cap à passer pendant lequel je n'affiche pas vraiment un sourire 'radieux' !

Premièrement ce moteur constitue vraiment le premier moulin sérieusement préparé par mes soins, autrement dit,, l'amateur que je reste n'est sur de rien et à beaucoup de pression sur les épaules !


Deuxièmement, ce block est réellement refait à neuf :


  • Alésage à 0,30 pouces il y à 1500 kms déglaçage avant cette évolution 383 !

  • Bielles, Pistons, Vilebrequin forgés, Segment Moly/plasma, Arbre à Came Lunati

  • Pompe à huile, pompe à eau gros volume, poussoirs lunati, Ressort soupape TRW

  • Tiges de Culbuteur moly en 1 pièce, Culbuteurs à rouleaux, sièges et soupapes rectifiés, joint des guides au téflon, double chaine de distribution renforcée

  • Joint de culasse de type racing, triple épaisseur en métal, culasse surfacées

  • Tous les coussinets d'A.a.c, de vilo, et de bielles sont neufs ainsi que les joints

  • Le Damper, Le volant moteur TCI, Toutes les vis moteurs (Marque ARP)


Sans parler des accessoires comme l'alternateur 100 ampère Chromée, le Compresseur BM 144 complètement refait, la TH350 restaurée par «Papy Rogers» et kitée d'un Transpack BM par Didier «L'indien» afin d'améliorer le passage des rapports...

Pour le reste que je n'ai pas nommé plus haut, la majorité des pièces restantes n'a que 1500 kms !


Pour résumer pas besoin de vous faire un dessin, le poids dans la balance dépense est conséquent....investissement personnel, des heures, des jours de travail, des soirées, des nuits entière sur internet ou dans les bouquins spécialisés...des moments interminable à faire chier les copains au téléphone pour avoir des avis 'partagés', différents, et parfois même des idées nouvelles...sans parler de la phase peinture...no comment.....


En fait, un très long parcours, certes aujourd'hui derrière moi mais contrairement aux apparences, il reste pourtant tout à faire et c'est justement à ce moment précis que tout votre savoir faire, toute votre expérience est requise pour rendre l'ensemble cohérent, fonctionnel, à la fiabilité réussie....et Surtout en ne cassant RIEN !


Voilà pourquoi redémarrer un moteur neuf est loin d'être une banalité car vous devez respecter tous les points et phases importants que j'avais exposé dans l'article de la restauration du 350 de la pontiac à mon beau père Alain sous forme de 'Checklist', (voici le liens:
http://www.chevelle.fr/chevelle.fr/articles.php?lng=fr&pg=462), mais aussi, dans le même temps, ne pas louper le rodage de votre arbre à cames et de ses poussoirs, un moment assez important du premier démarrage d'un moteur neuf !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je vous remet la checklist ici pour la forme :



*** Récapitulatif Check list avant le tour de clé pour démarrer qui n'est pas strictement dans l'ordre indiqué bien entendu ***

01) - Arrivée essence ==> OK
02) - Etincelles aux bougies ==> OK
03) - Positionnement à peu prêt correct de l'allumeur ==> OK (Préparez ci besoin la lampe strobo)
04) - Faisceau de bougies/bobine/Delco correctement enfoncé et dans le bon ordre ==> OK
05) - Niveau d''huile ==> OK
06) - Pression d'huile en rotation du moteur sans allumage ==> OK
07) - Témoin de pression d'huile Allumé, fonctionnement sonde vérifié ==> OK (pour vérifier mettre à la masse)
08) - Témoin/Mano température d'eau fonctionnel et sonde vérifié (hésitez pas à les changer neuve !) ==> OK
09) - Ressort de rappel de l'accélérateur et liberté de déplacement des papillons/volets du carburateur ==> OK
10) - Connexions électriques Sondes, alternateur, démarreur, allumage, relais, Batterie...bien en place ==> OK
11) - Colliers de toutes les durites d'eau, d'huile ou d'ESSENCE serrés ==> OK
12)
- Aucun fil, outils, chiffons, vis, rondelles...ne peut gêner ou perturber la rotation... ==> OK
13)
- Avez vous serré tout ce qui doit l'être, (Damper, poulies, carbu, 4/1, pâtes alt, pompe de DA...) ? ==> OK
14)
- Si boite connectée, Niveau huile OK (niveau à compléter à chaud moteur tournant) ==> OK
15)
- Convertisseur bien fixé sur le volant moteur ==> OK
16)
- Connexion Huile boite/radiateur ==> OK
17)
- Position Parking ==> OK
18) - Voiture éventuellement Calée pour plus de sécurité ou arbre de transmission non monté ==> OK
19)
- Si la pompe de DA est entrainée, niveau d'huile pour ne pas la faire tourner à vide et l'endommager ? ==> OK
20)
- Aucune fuite apparente autour du moteur ou de la boite... ni dessous ! ==> OK
21)
- Un extincteur et une grand couverture sont ils à votre porté en cas de problèmes ? ==> OK
22)
- Tension batterie correcte ==> OK
23)
- Rien qui ne touche les collecteurs d'échappement et qui pourrait prendre feu... ==> OK
24)
- Les courroies sont elles bien installées, dans l'axe et tendue ? ==> OK

Bon alors je n'ai bien sur pas la science infuse aussi j'ai sans doute oublié certaines vérifications faites pas les anciens...mais dans l'ensemble, si vous respectez à la lettre ces 24 points de contrôle...(MIEUX QUE CHEZ FEU VERT LE MEC !!!), vous devriez rencontrer très peu de soucis et cette phase de première mise en route devrait être un Franc succès !

Moi le premier, je peux vous affirmer qu'après avoir passé autant de temps à refaire tout ce moteur et à le mettre en place avec l'ensemble de ces accessoires, on EST SUPER PRESSE de l'entendre tourner, déjà au moins pour une raison évidente qui est de s'ôter tout simplement une boule au ventre et de nombreuses incertitudes au passage, concernant le travail réalisé...c'est vrai que c'est un sacré soulagement lorsque ton bébé tant bichonné depuis 3 mois se met à péter dans le tube...mais bordel....excusez la vulgarité mais est-on vraiment à une petite demie heure prêt vu l'investissement personnel et financier
réalisé, pour passer à côté de ces vérifications importantes ? la réponse me parait évidente !



*** Vérifications Immédiates Après Démarrage ***

01)
- Être attentif au moindre bruit suspect concernant la mécanique ou la boite...si doute Coupez et refaites la check list !
02)
- Assurance immédiate de la pression d'huile qui au ralentie, moteur froid avec une Pompe de type "gros volume doit afficher un bon 40 psi en moyenne, (ces chiffres sont basés sur mes tests mais ne sont pas forcément identique pour toutes les pompes à huile ou tous les moteurs, vérifiez si possible les données constructeur de votre pompe !)à chaud cette valeur peut diminuer légèrement..
03) -
Vérification de la présence de fuite d'eau, d'huile ou d'essence impérative !
04)
- Si vous aviez préparé les branchements de la lampe strobo, effectuez un réglage à la valeur préconisée !
05)
- la charge batterie est elle correcte (14 volt en moyenne en accélérant légèrement !)
06)
- réglez si besoin le ralenti moteur afin de le descendre à environs 900 tours pour effectuer un début de rodage d'arbre à cames et ne surtout pas monter dans les tours...c'EST NEUF BORDEL...mais oui je SAIS c'ests TENTANT !! !!!...à ce sujet il voius sera demandé de bien lire la doc de votre arbre à came concernant les modalités de ce rodage !
07)
- Assurez vous que les poulies et les courroies soient bien dans l'axe pendant leur rotation !
08)
- Vous devez ensuite vous intéresser à la température moteur et son circuit d'eau en observant fréquemment la température au mano, les fuites éventuelles pendant que le moteur chauffe, mais aussi le niveau d'eau avec soit le bouchon de radiateur ouvert ou soit le niveau du vase d'expansion....ce niveau devrait peu à peu baisser en chauffant aussi profitez en pour faire le complément...mais il pourrait être nécessaire, au cas par cas, en fonction des moteurs, de procéder à des purges pour que toutes l'air soit éliminé et remplacé par l'eau...maintenant si votre moteur ne chauffe pas dispensez vous de ces purges bien entendu !

(Pour info, sur les moteurs modernes, j'ai toujours effectué des purges et c'est presque à chaque fois nécessaire pour ne pas avoir de surchauffe du à l'excédant d'air restant coincé à divers endroits mais par compte, sur les moteurs de nos ricaines, je n'ai jamais eu besoin de passer par cette étape...d'ailleurs les vis de purges...vous pouvez toujours les chercher car il n'y en a pas des masses...

*** Après extinction du moteur ***

01) -
être à l'écoute de la moindre fuite, (air/eau/huile), qui pourrait très bien n'être perceptible qu'à haute température et moteur éteint...(encore du vécu !)
02)
- Si vous aviez entre temps refermé le radiateur, n'ayez surtout pas la mauvaise idée de le ré ouvrir à chaud au risque de vous faire asperger d'eau brulante...sans blague !

- Je préconise de changer l'huile et le filtre à huile au bout de 2 heures de fonctionnement surtout si le moteur à complètement été refait avec réalésage des cylindres et rectification du vilebrequin....certain vont peut-être critiquer ce conseil mais, vue le prix de l'huile et d'un filtre en comparaison du moteur, j'estime que cette précaution n'est pas dénuée de bon sens puisque les pièces essentielles au moteur sont en mouvement métal neuf contre métal neuf et peuvent aussi avoir des jeux de fonctionnement assez faible au début des premiers tours moteurs....le sujet est ouvert si vous souhaitez donner votre avis sur la question !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Après ce petit rappel de Checklist, nous en étions au 'rodage de l'arbre à came et de ses poussoirs'....TIENS, ca tombe bien....voila un sujet intéressant que j'ai finalement peu abordé dans mes articles précédents et surtout pour lequel plusieurs sons de cloches se font entendre dans notre milieu, n'est-ce pas ?

J'irais droit au but...il y a la version officielle, indiquée noir sur blanc dans les documentations jointes avec les arbres à cames et la version officieuse pratiquée par quelques gars du métier aux compétences et à l'expérience indiscutable pour avoir des dizaines de moteurs restaurés/préparés à leur actif !


Je ne prend partie pour aucune des deux méthodes et bien au contraire, vous allez voir que je choisi même de les utiliser toutes les deux :


Avant de vous expliquer ces 2 méthodes, rappelez vous une paramètre indispensable, l'arbre à came à été badigeonnée de graisse de rodage spécifique, chaque marque en dispose normalement une avec l'arbre à came neuf, et celle ci est généralement de la graisse dite 'graphitée'...c'est cette graisse qui va permettre le rodage des 2 pièces en frottement.

  1. La première méthode, ' l'officielle', consiste en gros à laisser chauffer quelques minutes la mécanique au ralenti, on augmente le ralenti avec par exemple vis de buttée de l'accélérateur sur le carbu, jusqu' à environs 2000/2500 tours, pendant les 20 premières minutes, la minute suivante on monte de 500 tours pendant une minutes, on répète l'opération la minute suivante avec 500 tours de plus et cela jusqu'à 3500 tours, puis l'on revient en arrière par paliers de 500 tours toujours pendant une minute et cela jusqu'à revenir à 1000 tours, en gros le ralenti moteur....Ceci est la traduction exacte de la documentation fournie avec mon arbre à came Lunati.


  2. La seconde méthode 'officieuse', la version des 'padrés', des pointures, des boss, des parrains bien de chez nous, diffère un peu de la première puisqu'elle consiste à laisser tourner au ralenti quelques minutes, puis alterner les régimes moteurs 1000/1500 avec des phases d'attente et de maintien de régime.



Alors finalement, pour être sûr de ne pas faire de bétises, j'ai donc de mettre en application les 2 méthodes.

==> Les 10 premières minutes, j'ai laissé chauffer le moteur 3 mn au ralenti, puis une fois le moteur un peu plus chaud, j'ai effectué des variations répétées et alternée entre 1000 et 1500 tours, pendant
7 minutes !

==> La phase suivante, le lendemain, j'ai laissé chauffer le moteur 3 minutes au ralenti, puis j'ai balancé un peu plus de 2000 tours pendant 10 minutes, tout en restant attentifs aux vérifications d'usages citées plus haut !


Chaque méthode a sans doute fait ses preuves mais je pense que mixer les 2 donnera de bons résultats...cependant, je reste disponible à vos commentaires ou vos critiques car il est aussi vrai que la documentation d'origine de mon arbre à came Lunati est carrée et précise...je l'avais malheureusement égarée avant de démarrer le moteur...le sujet reste donc ouverts en fonction de vos connaissances et de vos expériences !


Le deuxième point que j'aimerais aborder concerne le réglage des culbuteurs sur un moteur neuf Chevrolet, équipé de poussoirs hydraulique; là aussi, plusieurs façon de procéder sont possibles, moteur à l'arrêt comme moteur tournant...perso, je préconise la méthode 'à l'arrêt' qui consiste dans un premier temps à dessiner sur une feuille un cercle que vous divisez en 2, en 4 puis en 8 et vous y indiquez l'ordre d'allumage dans le sens de rotation de votre moulin.



Vous dessinez un cercle en le séparant en 8 avec votre ordre d'allumage dans le sens de rotation





Dans un deuxième temps, vous préparez une clé à cliquets qui servira à faire tourner votre moteur par la vis de vilebrequin...


La méthode consiste à mettre en 'bascule' le cylindre N1, c'est à dire positionner le moteur au moment précis ou la soupape d'admission croise la soupape d'échappement, (cycle moteur 4T fin d'échappement/début d'admission), et régler les culbuteurs du cylindre qui se trouve en face sur le dessin, par exemple pour mon 350 c'est le N6 sur lequel on règlera le jeu des culbuteurs :

L'ordre d'allumage de mon 350 Chevrolet est :











Méthode avec le moteur à l'arrêt


et ainsi de suite sur les autres cylindres en fonction de votre ordre d'allumage...Maintenant, comment se fait se réglage ? Vous serrez la vis du culbuteur jusqu'à ce que la tige résiste légèrement à la rotation avec deux doigts, et vous faites entre un quart et une moitié de tours en plus...la tige doit être ensuite difficile à tourner avec les doigts, maintenant, n'oubliez pas une chose importante, lorsque le moteur est neuf et surtout lorsqu'il à été peu amorcé par la pression d'huile, (souvent le fait qu'il ait tourné plusieurs tours grâce au démarreur mais sans démarrer réellement ne suffit pas à mettre correctement en pression les poussoirs hydrauliques! ), le réglage que vous allez faire sera à refaire impérativement une fois que le moteur aura tourné une dizaine de seconde...il vous suffira de recommencer la même opération, tout simplement !

La solutions qui suit pourrait être utilisée au moment du second réglage, et au lieu de couper le moteur après 10 secondes, il vous est possible de procéder comme sur cette vidéo qui vous montre un réglage effectué moteur en fonctionnement, après avoir découpé des vieux caches culbuteurs, (car sinon l'huile gicle de partout)....le gars dévisse légèrement la vis de culbuteur, se fie au bruit de ce dernier et resserre entre 1/2 et 1 tours ensuite dés que le bruit disparait, cette méthode est assez efficace mais reste moins précise, je pense, par rapport à la première méthode utilisée une fois les poussoirs chargés en huile lorsque le moteur à au moins tourné 10 secondes !


Méthode avec le moteur en fonctionnement





Voilà une troisième méthode que je viens de trouver en vidéo aux usa sur you tube...

Cette vidéo montre une méthode de réglage encore un peu différente et aborde aussi le montage de culbuteurs à rouleaux avec leurs guide adaptés...




Ce qu'il faudra retenir de cette vidéo mais aussi d'une autre qui a entre temps été effacée de you tube, est le fait que les tiges doivent être parfaitement droite, (le gars les faisait rouler sur une table plane afin de contrôler qu'elles ne soient pas tordu !), ensuite, avant de serrer les guides des culbuteurs, il s'assure que les tiges de culbuteurs ne subissent aucune contrainte et qu'elles sont parfaitement libre de tout mouvements, et pour finir, petite précision au passage qui vous invite à vérifier que la tige n'est pas bouchée (même NEUVE), un p'tit coup de soufflette, une vérification visuelle....bref...pensez y.... ensuite viens la méthode de réglage...

==> Il commence par faire tourner le moteur dans le sens de la rotation d'allumage jusqu'à ce que la soupape d'échappement s'ouvre et se ferme, il continu ensuite à tourner le moteur ce qui déclenche l'ouverture de la soupape d'admission...sa rotation continu et au moment précis ou la soupape d'admission se ferme, il arrête la rotation, positionne sa clé à cliquet à 12h (vers le haut), puis explique enfin qu'il va effectuer une rotation au moteur jusqu'à 5 heures, toujours dans le sens de rotation habituelle de l'ordre d'allumage....une fois cette nouvelle position obtenue, il règle les culbuteurs en serrant les vis jusqu'à ce que les tiges résistent légèrement à la rotation sur elles même avec 2 doigts, elles ne doivent pas avoir de jeu de haut en bas....

Une fois cette légère résistance obtenue, il effectue un serrage d'un tour complet de la vis de culbuteur, vous remarquerez dans la vidéo, qu'il appuis sur le poussoir et obtient un mouvement de haut en bas créer par le ressort internet du poussoir, maintenant c'est possible puisque son moteur est NEUF car si le moteur à déjà tourné, les poussoirs étant chargés d'huile, il est presque impossible de faire la même chose ! (Le serrage qu'il effectue ensuite consiste simplement à serrer le contre écrou des culbuteurs à rouleaux afin que ces derniers ne puissent se desserrer ! il contrôle ensuite en tournant le moteur que l'ensemble se déplace sans contrainte et que les rouleaux soient dans l'axe et à leur emplacement prévu.

Je précise tout de même que j'ai vu plusieurs vidéos dans lesquelles le mécano ne fait pas de rotation de 12h à 5h une fois la soupape d'admission refermée, en se contant par exemple de positionner le repère 0 d'allumage sur le Damper, et qu'ils font ensuite un demi tour et non un tour complet lors du serrage de la vis de culbuteur, après avoir obtenue cette fameuse légère résistance...à vous de voir mais perso, je pense que je vais opter pour le tour complet et le passage de 12h à 5h si le moteur est neuf (poussoir non remplis d'huile) et opter pour le repère d'allumage sur le damper avec une demi tour si le moteur et ses poussoirs ont déjà tournés (poussoirs remplis d'huile)....cette précisions me semblait importante vue les différentes méthode abordées sur ces vidéos.


Voici une des vidéos ou vous verrez cette légère différence avec un demi tour de serrage effectué,
et un calage sur le repère 0 du damper sans rotation de 12h à 17h !
Et bien les copains, à vous de gamberger maintenant que j'ai bien foutu le bordel dans vos esprits avec toutes ces façons de faire plus ou moins différentes...
Héhéhéhéhéhéhéhéhé.....lol !


Cette double vérification est conseillée tout simplement car lorsque vous faites le 1er réglage, moteur neuf, vos poussoirs ne seront pas forcément en pression, ainsi le réglage risque d'être légèrement faussé et vous comprendrez pourquoi dans ce cas, la mise en pression du circuit d'huile à aussi son importance vis à vis de ce 1er réglage...

le second réglage avec moteur en fonctionnement vous permet donc de rattraper les éventuelles mauvais ajustements mais aussi surtout de ne pas vous retrouver avec une soupape qui resterait légèrement ouverte dans le cas ou vous auriez par exemple ajusté un culbuteur, lors du 1 er test, avec une tige à la limite de ne plus tourner sur elle même avec les doigts et dont le poussoir ne serait finalement pas en pression (l'incidence dans ce cas est le fait que le poussoir est comprimé sans huile, ressort enfoncé vers le bas, et que lorsque la pression d'huile arrive et le met enfin en pression, la force importante qu'elle exerce fera revenir ce ressort vers le haut et vous ouvrira la soupape concernée sans que la came de l'arbre à came vienne en contact avec le poussoir par le dessous...en gros la soupape sera ouverte même en position repos....

==>perte de puissance, de compression, explosion dans les conduits d'admission ou détonation dans l'échappement pouvant même aller jusqu'à vous éventrer les silencieux en les ouvrant en deux !!!)

J'espère sincèrement que cet article abordant ces points particuliers servira à aider quelques amateurs, souhaitant par exemple régler plus précisément leur mécanique...

Dans le domaine de la mécanique, si le mieux reste évidemment de pratiquer pour appendre, il est toujours rassurant d'avoir au minium, un support et une base pour se lancer et éviter de commettre des erreurs préjudiciable à votre moteurs...C'est ainsi que j'avance pas à pas depuis des années...

Merci d'avoir pris le temps de me lire et d' apporter éventuellement votre propre expérience pour aider les autres ....à bientôt...(Fabrice)

(Fabrice)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Ven Jan 13, 2012 12:43 am


Phase De Restauration

*23* (Restauration de la face avant et peinture epoxy) *23*


Le 20 Décembre 2011




Amis de passion commune, bien le bonjour..Me voilà de retour pour vous donner quelques nouvelles de Miss Betty...

A vrai dire, ces derniers temps l'auto est un peu en stand bye, tout simplement car c'est la maison qui à son tour, s'accapare mon temps libre mais aussi tout naturellement mon porte feuille !

En effet, en tout premier lieu, j'avais l'obligation de raccorder mon pavillon au « tout à l'égout », récemment mise en service dans ma commune...certes, si je reconnais que ce branchement simplicité l'évacuation des eaux usées, malgré tout c'est 2780 euros de facture, somme qu'il faut bien entendu avancer à la société réalisant les travaux, et même si par la suite l'on me rembourse 60% du montant Hors Taxe, une partie importante reste à ma charge (à vos calculettes...lol)..sans parler du Mètre cube de flotte qui passe de
2,40 à 4,40 euros...ben voyons....vas y mimile !


A cela s'ajoutait les vacances d'été, (15 jours en Bretagne), mais aussi la rénovation complète, d'une chambre à coucher, du sol au plafond....papier, peinture, carrelage...et même la porte...vieille de 35 ans, en carton mâché que j'ai fait valser vite fait bien fait pour la remplacer par une porte en bois exotique....

Bref, comme vous pouvez facilement l'imaginer, le lard feuille n'est pas à la fête et la voiture n'avait pas pour l'instant sa place sur la liste des dépenses à venir, (passionné...? indiscutablement mais pas Dingue non plus car le bien être de ma petite famille passe avant ma Chevelle, même si j'avoue que ces derniers temps, cela me pique sérieusement le bout de doigts de remonter tout ce qui doit l'être !

A ce sujet, j'ai quand même du nouveau pour vous...bah OUI...je ne vais quand même pas gratter le papier et tapoter le clavier pour des prunes....voyons ?!




Tout juste rentré de vacance en septembre, voila ou en était l'auto, avec la face avant encore montée....
J'aurais donc très pu tout remonter le reste sans me prendre encore la tête pour rouler au plus Mais que voulez-vous.....
Ce n'est pas à 39 ans que je vais me refaire une raison...lol !








Dans mon dernier article, et surtout dans ma dernière vidéo, je vous exposais la première mise en route du 383, ainsi que cette importante phase de rodage d'arbre à came; je n'ai pour l'instant pas refait tourné la mécanique depuis ce jour, car je dois vidanger l'huile moteur, acheter de l'huile neuve pour ce dernier mais aussi pour la boite, (elle est en place, fixée au moteur mais le convertisseur n'est pas relié au volant moteur, car je voulais m'assurer du bon fonctionnement de ce moulin avant d'aller plus loin !), je dois aussi acheter un filtre à huile, des courroies, quelques raccords...pour résumer...quelques babioles, cependant, comme je le précisais plus haut, le budget pour la chevelle est restreint...!

Malgré tout, étant donné que l'auto venait tout juste de recevoir une belle robe verte toute neuve, il me fallait remonter toutes les pattes de calandre, pares chocs, feux, grille...certaines avaient été repeinte par mes soins mais d'autres présentaient un peu de rouille, de blaxon, graisse et saletés en tous genres...et voilà que le moment venu du remontage, un vieux remord de famille me prend et me plonge dans une profonde impasse...Que Dois-Je Faire, Remonter ou non ? Démonter la façade pour la repeindre, profiter
de l'occasion pour changer les silent blocs situés en dessous et traiter les longerons...Mais Au Risque d'abimer la peinture neuve des ailes ???

La plus grosse difficulté se trouve ici et correspond au risque d'éclater ou fragiliser la peinture du bord des ailes avant pendant le démontage
de la face avant

Encore un fois je suis seul pour faire cette chose là et j'ai la trouille de faire une connerie !









Vous souvenez vous de Film, « Les Anges gardiens » avec Christian Clavier et Gérard Depardieu, dans lequel se bataillaient la bonne conscience (en blanc), et la mauvaise conscience en rouge sous la forme d'un « diablotin déchaine » ?

Voici la bande annonce de Film juste pour le plaisir...Mais ce n'est pas tout jeune car il date de 1995 !





D'un côté, j'ai envie d'arriver au bout, y'en a marre de démonter...j'veux rouler Bordel...je veux que ça sente la Gomme brulée...et puis de l'autre....allez...je vais vous la faire courte.. « Voyons mon garçon...courage....c'est la dernière ligne droite....(encore une....tous les six mois c'est pareil ! Lol), et puis tu ne vas pas remonter ces pièces non peinte; laisser ces vis et silentblocs complètement pourries au bout de 45 ans....Et puis il y a ....l'EPOXY ...Mon fils....Tu as raison Gaston....Amen l'Oseille....

Plus sérieusement, vous allez sans doute encore une fois vous moquer de moi car si je connaissais de « nom » l''époxy, et bien je n'en avais jamais vu le résultat de prêt, et ce qu'il me manquait pour choisir cette méthode de restauration, c'est simplement de connaître une société proche de mon domicile, réalisant ce traitement hallucinant !


Ici je vous montre à l'avance une des pièce passée à l'époxy et le résultat se passe de commentaire....c'est une pièce neuve !
Une fois que vous avez gouté à cela dans une restauration d'ancienne, l'on ne peut plus s'en passer






En revanche, ce dont je suis sur aujourd'hui, c'est que je me bouffe les noix de ne pas avoir passé à l'époxy toutes les pièces que j'ai pu démontées sur cette chevelle durant 8 ans...Quel CON !!!!

J'ai sincèrement la rage après moi de ne pas avoir vu cela bien plus tôt, moi qui a passé des heures à gratter, dégraisser, nettoyer, poncer, repeindre....des dizaines de pièces de toutes tailles...des journées entières de boulot à respirer des produits de merde, à avaler de la poussière, à s'abimer les pattes avec quelques fois des blessures légères....et pour un résultat qui de plus, restera mitigé au niveau de l'aspect et ne sera jamais aussi résistant dans le temps en comparaison de l'époxy !

Oui bien sur que cela à un coût, cependant je reste convaincu que c'est le meilleur choix qui s'offre à tout amateur de restauration automobile en terme de résultat, de temps, et de qualité de traitement sur un métal datant de 45 ans....

Je démonte mes pièces sales, je ne nettoie quasiment rien, ne dégraisse rien, je les dépose à la société de traitement, et les récupère 3 ou 4 jours après...elles seront sablées et/ou plongées dans des bains d'acide, et enfin époxiées, (poudre de peinture pulvérisée à chaud et ensuite cuite au four...c'est du costaud, ca va partout, le résultat est imparable, véritablement bluffant et donne surtout l'impression d'installer des pièces neuves !

J'ai donc décidé d'envoyer une bonne quinzaine de pièces pour y subir ce traitement à l'époxy, la couleur sera noir satiné...(support de batterie, support de phares, de calandre, de grille, de pares chocs, pattes diverses, globes de fixation des phares avants....mais Surtout La Face AVANT recevant une bonne partie de ces pièces ainsi que les radiateurs d'eau et d'huile


Cette pièce est tout simplement le support des 2 phares avant, côté gauche ou droit !








Sur le support en photo ci dessus, se fixe les globes, au nombre de 4,
(2 de chaque côté), ces derniers recevant les phares avant !







Comme vous pouvez le voir en photo ci dessus, le résultat est sublime et donne vraiment l'envie de tout remonter de suite...Arffff....Mais....car il y a toujours un MAIS...c'est toujours la même histoire lors de la restauration d'une ancienne...cette dernière réserve toujours son lot de surprises et cette fois ci, ce sont les clips et vis qui ont 45 ans, les silents blocs et surtout les 2 gougeons avec leurs rondelles (ou plutôt ce qu'il en reste), situés entre la façade avant et les longerons, qui ne sont plus que l'ombre d'eux même tellement la rouille en a fait son 4 heures...et c'est bien ce que j'explique dans chacun de mes articles...lorsqu'on s'attaque à la restauration d'une voiture de 40 ans, il faut toujours s'attendre à aller plus loin que ce qu'il était initialement prévu, car à l'image de cet exemple, vous comprendrez sans doute que je ne pouvais pas remonter toutes ces belles pièces avec des vis rouillées, des clip (clips en U) fatigués, surtout après avoir travaillé minutieusement depuis des années sur cette chevelle....Quant à l'état des silentblocs...No Comment...



Ici je déposait le radiateur de refroidissement d'huile de boite et de moteur normalement situé devant la face avant et le radiateur d'eau !








Les 2 vis de chaque côté sont retirées, il ne restait plus qu'à démonter l'ensemble inférieur silentblock et vis !







Démontage non sans mal des vis et silentblock serrant la face avant sur les longerons !







No comment ....TOUT EST MORT de MORT !







Et Voila, cette face avant est enfin démontée, tout s'est bien passé,
mais je peux vous dire que j'ai eu quelques sueurs froides à l'idée que la peinture ne vole en éclat sur les ailes !













Bon, comme vous pouvez le voir ici, pas de bobo....il me faudra juste ajuster lors de la réinstallation de la face avant une fois repeinte !

Cependant je vais quand même faire des retouches car lors de la peinture de l'auto, tout à été préparé très vite...
Un peu trop vite sans doute....Mais rien de grave !





Bon, Génial vous vous dites....mais voilà...je me retrouve confronté à la triste réalité que ces endroits n'ont jamais été refait
et qu'il est impératif de les traiter et de les repeindre si je ne veux pas que la rouille s'installe pour de bon !





Il va donc falloir poncer, encore poncer...toujours ponc....???? MAIS JUSQU'OU ?????
Car c'est toujours pareil dans ces étapes...Ou dois-je m'arrêter étant donné que la peinture du compartiment moteur à 5 ans ?

Si je balance au pétard du noir tout neuf, je risque effectivement de voir une démarcation...allez je me lance...qui vivra...Verra !!!!





Ce longerons aura droit au même traitement !








Et vas y Mimillllle que je protège l'auto le moteur et tout ce qui est accessible....
ce n'est pas si simple que cela n'y parait lorsque le moteur et tout ses périphériques sont en place
car normalement ce sont des étapes que l'on fait avant de poser la mécanique !





Et voila le boulot, cependant, vous imaginez bien que dans une situation pareil, on regarde partout, on scrute le moindre endroit et devinez.....NON ????
Si si j'ai encore trouvé un endroit que je n'avais jamais traité....les intérieurs d'aile et cela se passe sur les photos suivantes !





Le plus long c'est toujours la même chose...c'est effectivement de tout protéger !




Et voila les intérieur d'aile sur lesquelles vous pouvez encore voir la teinte verte qui à réussi à se retrouver ici lors de la peinture de l'auto
mais il faut dire que le dessous n'avait pas été très bien protégé comme je l'avais montré dans un article précédent,
et cette
peinture à donc eu le loisir de se "promener" !




Je voulais en tous cas protéger surtout les dessous des bords intérieur d'aile qui commençaient à se piquer légèrement !








Alors c'est ici le QUIZZ de l'article....N'y a t- il rien qui vous choque ici ?




Allez je vous aide un peu....regardez le côté gauche et le côté droit de la photo et plus précisément de la joue d'aile....un coup c'est
brillant...un Coup c'est Mat....et oui les copains...

ECHEC ET MAT en ce qui me concerne car je dois continuer la peinture plus loin ...
Mais devines....PLUS DE PEINTURE DANS LE POT et ce dernier
date de plus de 4 ans....






L'accessoiriste n'existe plus et la référence "TD 92" ne dit rien à une dizaine de vendeur de peinture contactés par téléphone....Fichtre.....c'est pourtant une peinture super résistante, pas même attaquée par le liquide de frein c'est pour dire....et cette dernière forme en plus comme une "plastification" des pièces peinte...Certes, le résultat de l'époxy fait en usine ne sera jamais égalé en comparaison de mon boulot mais franchement, j'obtiens une surface superbe et très résistante pour un boulot 'fait maison"[/size]

Cette peinture est en fait une préparation à base d'époxy et dédiée aux châssis des poids lourds....c'est une peinture "Max meyer" et j'ai fini après plus de 3 heures passé au téléphone un peu partout en France par trouver une professionnel capable de m'en fournir....j'étais heureux vous n'avez pas idée !






Je vais donc démonter la bobine, continuer à protéger l'ensemble pour finir la joue d'aile mais il restera le côté droit à faire,
pour lequel je ne pourrais pas tout démonter puisqu'il y a les tuyaux de frein, et tout le reste du système de freinage qui est en place !




Vous êtes prêt à vous marrer ??? puisque j'en étais à ce point là et bien je n'allais pas me limiter aux intérieurs d'aile....allez c'est parti
pour les passages de roue !
Bah OUI .....LA ROUILLE ET MOI Nous ne sommes pas COPAIN....Sans blague...on va pas se laisser emmerd...... !!!











Cette étape était par contre bien prévue dans le sens ou je voulais que le côté intérieur et l'endroit ou repose la tôle de la face avant soit repeinte en noir !
Vous pouvez voir la démarcation du bout d'aile en "V"qui lui est bien vert mais protégé par le scotch qui a reçuaussi du noir !







Je vous présente donc tout ce que j'ai reçu ces derniers jours des U.S.A :

1 Kit de Vis inox de différentes tailles pour fixer de nombreuses pièces (enjoliveur de phares, Calandre, baguettes...)

1 Kit de Clips en forme de U avec leurs vis respectives de différentes tailles, il y en a 170 (Pour fixer tout ce qui est tôlerie !)
Ce fameux Kit comprenant les silentblocs, les rondelles, les vis permettant la fixation de la face avant sur les longerons...et LA DOC de montage...(Miracle !)...en voici une copie pour ceux que cela pourrait intéresser

1 Kit de fixation des phares qui joue aussi le rôle de réglage, (tout cela était bien fatigué sur la mienne !) et puis pendant que l'on y est puisque la boutique en ligne le proposait, des vis neuves de Pare chocs !

Encore du boulot en perspective mais avec toutes ces vis neuves c'est encourageant !








Ce que vous voyez dans le petit sac au centre c'est tout simplement le kit silentbloc pour le moteur d'essuie glace...encore un p'tit cadeau
pour l'auto...bah oui ...après tout c'est Noël dans quelques jours !










Des vis de pare choc tout en INOX car il y en a marre du chrome qui se pique ou qui rouille !






Voici la face avant époxiée "usinée qui attend sagement son remontage dans le garage, le temps de recevoir cette nouvelle peinture !




Le résultat de prêt !




J'ai vraiment hâte de remonter l'ensemble car cela promet d'être vraiment jolie et propre !









Pour la suite, je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin puisque les 4 phares qui équipaient l'avant de ma chevelle 66, étaient assez rouillés, piqués et n'éclairaient pas grand chose...Ma Street machine, Betty mérite bien mieux que cela...qu'en pensez vous ?

Toc Toc TOC....Adjugé/vendu au martien de l'Oise... Ce sera 4 obus neuf, en provenance des U.S.A, (ca va de soit), Led et Xénon au menu accompagné d'une sauce version « Angel Eyes », (qu'est ce qu'il dit le mec ??? voir la photo en dessous...comme les bmws...perso j'adore !)....Que la force soit avec toi mon Fils






















La phase suivant consistera à remettre en place l'arbre de transmission, à effectuer le remplissage en huile de la boite, à fixer le convertisseur une bonne fois pour toute au volant moteur, à finir la connexion des durites de radiateur d'huile de boite, à installer la patte de l'accélérateur au carburateur, (patte d'ailleurs que j'ai royalement égaré !!!), à installer le câble de kick down...encore un peu de boulot....et par la suite de nombreux réglages et mise au point ....

Mais d'ici là...patience mes enfants...le père noël n'est pas loin et le moulbif de son traineau compressé devrait être suffisamment burné pour promener Mère Noël et son Lutin de Garage....héhéhé.....(Fabrice)


Dernière édition par musclecar le Ven Juin 01, 2012 12:10 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Ven Jan 13, 2012 12:52 am

*** COPIE DES REPONSES FAITES SUITE à la Réinstallation du Forum *** :

JPLPERFORMANCE


beau travail Fabrice !!! tu va voir elle va rouler encore mieux maintenant ,félicitation ,Very Happy jp.

JOKER





Salut Fabrice !

C'est du beau boulot effectivement. C'est relou de redémonter plusieurs fois surtout quand tu as des pièces de carrosserie qui sont nickels.........Attention aux pètes affraid .

Très sympa le système "angel eyes", pour la boite de clips en U et la visserie inox pour le pare choc ........ toujours chez SUMMIT ?

Déjà que je trouve quelle claque ta Betty, alors après le remontage de tes nouvelles pièces ainsi que la peinture noire........ Very Happy.

Tu as toujours le contact pour la peinture "Max meyer" sa m’intéresse.

A clown
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Ven Jan 13, 2012 12:53 am

JPLPERFORMANCE a écrit:
beau travail fabrice !!! tu va voir elle va rouler encore mieux maintement ,felicitation ,Very Happy jp.
Merci JP j'espère bien que cette fois ci c'est la bonne et j'ai de grosse attente sur ce moteur que j'ai réalisé avec passion et minutie, grâce aux conseils de L'indien mais aussi par un choix précis de pièces en fonction de mon budget !
L'ensemble mobile piston/bielles/vilebrequin est équilibré et forgé dans un alliage de forge de qualité pouvant recevoir en théorie 850 hp :

Ceci est un petit récapitulatif des principaux alliages de forge existants et le miens corresponds à l'avant dernière ligne, soit le 4130 !

MATERIAL: TENSILE STRENGTH: RATING:
Cast iron 70,000-80,000 psi OE engines
Nodular iron 95,000 psi OE engines
Cast steel 105,000 psi strongest of the cast cranks
1010/1045/1053 100,000-110,000 psi high-carbon factory-grade forging
5140 steel 115,000 psi sportsman-grade forging
4130 steel 120,000-125,000 psi premium alloy
4340 steel 140,000-145,000 psi strongest alloy for cranks and rods
EN fait JP je n'ai jamais vraiment eue d'auto qui "pousse"...qui envois du "bois" et suite à de nombreuses erreurs par la passé, je n'ai jamais eu les bonnes sensations de conduite au volant d'un muscle car....et Merde Alors, Ma chevelle en est bien partie de ces "foutus Muscle car"...elle doit à ce titre avoir un moteur digne de ce titre...voila pourquoi j'espère enfin vivre quelque chose d'intense avec elle et cette fois ci afficher un petit 400 hp sur le banc....mais chaque chose en son temps...n'est-ce pas JP ?


JOKER a écrit:
Salut Fabrice !
C'est du beau boulot effectivement. C'est relou de redémonter plusieurs fois surtout quand tu as des pièces de carrosserie qui sont nickels.........Attention aux pètes affraid .
Très sympa le système "angel eyes", pour la boite de clips en U et la visserie inox pour le pare choc ........ toujours chez SUMMIT ?
Déjà que je trouve quelle claque ta Betty, alors après le remontage de tes nouvelles pièces ainsi que la peinture noire........ Very Happy.
Tu as toujours le contact pour la peinture "Max meyer" sa m’intéresse.
A clown

Alors pour la boite de clips et la visserie inox pare choc, c'est tout sur "ebay motor", la prochaine fois je te donne les liens, promis.

Concernant la peinture je suis dans l'attente du prix (au alentours de 40 euro le kg), et je vous communique aussi dés que possible toutes les infos (téléphone, adresse, personne à contacter)

Tiens juste au passage, j'ai retrouvé dans mon post ces informations de boost et je répondais à l'époque à un membre sur un autre forum, et Didier et moi , nous en parlions récemment au téléphone en soulevant quelques points de désaccord, peut être que JP saura nous dire ce qu'il en pense ?

Citation :

Bon dans l'ordre, je vais effectivement avoir à nouveau des pistons en forme de Dish de 12,8cc mais cette fois ci étant donné que la course dans un 383ci est plus importante, j'aurais bien le Rapport volumétrique souhaité que j'avais à la base sur mon 350ci avec piston flat top (plat mais avec 4 reliefs de soupapes donc environs 6cc), soit 9:1 de RV !

Donc pour cela pas de soucis on revient bien à la configuration qui marche pour ces blower 144ci !

Pour la seconde partie tu as 100 % raison et effectivement le 383ci brasse plus de volume d'air et demande au petit compresseur qui est le mien de tourner plus vite pour donner le même boost que sur un 350ci....

Voici un petit tableau dont les valeurs seront accessibles à tout le monde et qui permettra facilement de comprendre le cheminement !



Concrètement:
j'ai actuellement une poulie en bas sur le vilo de 6 pouce et en haut sur le nez du compresseur, une poulie de 3 pouces soit un rapport de 6:3= 2 pour 1
Ca donne donc en théorie si l'on se dit à ce tableau un boost de 6,1 à 100% du régime moteur à 6000 tours (donc 12000 tours pour le compresseur !)

Si je garde ces valeurs de poulie, en 383 à 100% du régime moteur, soit 6000 tours, (idem au 1er cas au dessus), cette valeur de boost tombe à 4,3 psi !

J'ai cependant la possibilité de changer les poulie et de mettre au dessus une poulie de 2,66 pouce (au lieu de 3) soit un rapport d'environs 2,26 pour 1 et l'on
se rapproche donc de la valeur annoncée dans la 2em colonne:
à 2,28
pour 1 le boost pour mon 383 passe à 6,9 psi théorique pour une vitesse du compresseur de 13680 tours maxi à 6000 tours de régime moteur (idem)

J'ai encore la possibilité de passer à une poulie de vilo plus grande de 7 pouces au lieu de 6 (et dans ce cas je laisse ma poulie de 3 pouce au dessus actuelle) et là je passe à un rapport de 2,33 pour 1 donc environs 7,5 psi de boost et 14000 tours pour le compresseur toujours à 6000 tours moteur maxi !

Tout ces exemples pour vous monter qu'il y aura de la marge, des réglages possible et rien que par les poulies différentes, j'aurais de nombreuses possibilité de réglage/puissance/configuration...etc....

Sinon pour la suite de ton message, effectivement tu m'apprends quelques détails importants mais dans un premier temps, j'espère ne pas avoir à me casser la tête avec ces truc là (injection d'eau, régulateur, gestion...) en me contentant de mon map sensor relié au boitier Hifire 685 avec boost retard intégré et sa connexion au MAP ! la suite, si le moteur fonctionne bien pourra en effet passer par ces étapes et crois moi que je n'hésiterai pas à te faire signe l'ami !!! merci !!!


Voila donc les infos JP que j'avais réussi à glaner un peu partout, et de mémoire, même si cela semble un peu élevé et que je risque de rencontrer des problèmes de chaleur modifiant rapidement le paramètre de boost et les tolérances de choix de taille de poulies vers le bas, la rotation théorique maximum de ces petits blowers est de 15500 tours/mn...tu confirmes ou non car je n'arrive pas à retrouver d'information concernant les limites physique de ce petit blower ?

Tenez j'ai aussi trouvé cela concernant un moteur FORD 302, voici les valeurs de boost relevées avec différents régime à 1:97/1 de ratio poulies mais avec mon 383 tous ces paramètres sont chamboulées :


Cast Iron Heads (blower drive 1.97:1)
RPM2000
2500
3000
3500
4000
4500
5000
5500
6000
Torque286.6
309.0
326.5
345.5
353.7
349.6
340.6
316.3
287.5
Hp109.1
147.1
186.5
230.2
269.4
299.5
324.3
331.2
328.4
Boost3.04
3.97
5.16
5.51
5.97
6.06
6.61
7.62
9.23

Merci d'avance pour ton aide (Fabrice)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 45
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   Ven Jan 13, 2012 1:04 am

*** COPIE DES REPONSES FAITES SUITE à la Réinstallation du Forum *** :

JPLPERFORMANCE


salut fabrice , avant d attaqué le sujet je crois avoir lu que tu n a pas de pont auto bloquand , quel diff. a tu un 12 bolt ou un 10 bolt .


*******************************

suite ,tout dabord explication sur l effet du boost par rapport à la préparation d un moteur a l autre , ex, 2 moteur 350 un est avec tetes stock peu importe acier ou alum. le deuxime avec des têtes portées même aac, etc, le no 1 va annoncer plus de boost sur la gauge et moin de hp,
le no 2 moins de boost sur la gauge mais plus de hp, au meme rpm, pourquoi !! restrition dans le runner = plus le boost ,plus le boost est elevé = chaleur = detonation , solution injection d alchool .

quel num.ton aac, quel num.. ton carburateur, quel tête a tu et quel condition ?

*******************************

http://www.procharger.com/newsletter/2005/boost_hp.html

salut Fabrice, dans le lien procharger on peut lire qu' un simple échappement restrictif peut changer la donne, les fabricants de blower donnent des chiffres quand même réel mais peuve varier du à plusieurs petites choses sur le moteur ou l auto, à tous passez un beau noel et une bonne année jp.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ma CHEVROLET Chevelle 66 Coupée 2 portes version Malibu (la suite sera Street/Pro Touring)
» 1966 Chevrolet Chevelle 4 portes
» [Bentley]- Coupé 4 portes (Quatuar)
» [ Citroen Xsara coupé ] Problème fermeture portes
» 2015 - [Peugeot] 508 Coupé 5 portes [R85]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRESTAGE Le forum :: PRESTAGE Discussions :: LE PARKING-
Sauter vers: