PRESTAGE Le forum
PRESTAGE le Forum

Sincères salutations à vous qui venez visiter notre forum PRESTAGE dédié à la mécanique, aux américaines et aux mythiques moteurs V8
Que vous soyez juste de passage par curiosité, ou que vous veniez nous rendre visite pour prendre des infos ou nous en donner...
soyez les bienvenus et si le cœur vous en dit n'hésitez pas à vous inscrire et passez par la case présentation pour nous parler de vous et de vos passions...Faites nous découvrir vos véhicules en passant par le parking, vos réalisations mais aussi vos projets et si vous venez de loin n'hésitez pas à nous faire rêver en nous parlant de votre pays ou votre région, Merci à vous.....L'Indien



 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TECHNIQUE: Changement de la pipe d'Admission sur un SBC (283, 305, 327, 350, 383...)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
musclecar
Admin
avatar

Messages : 722
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 44
Localisation : Oise (Neuilly en thelle)

MessageSujet: TECHNIQUE: Changement de la pipe d'Admission sur un SBC (283, 305, 327, 350, 383...)   Jeu Jan 12, 2012 2:15 am

Technique Automobile

Changement d'une Pipe d'Admission
(sur une moteur Chrevrolet 350ci)

*** Le 14 Septembre 2010 ***





Introduction :


Bonjour à tous, je vais aujourd'hui aborder avec vous un thème qui pourra concerner pas mal d'amateurs puisqu'il s'agit du démontage de la pipe d'admission pour en faire soit le changement, soit la révision par le remplacement des joints et la mise en peinture ou le nettoyage par exemple...

J'ai voulu ce petit exposé, le plus simple possible en ne démontant que le strict minimum, car j'avais passé énormément de temps à mettre en place certaines pièces comme toutes les connexions au carburateur, (patte de kick down, câble de l'accélérateur), le passage des câbles et durites diverses et jusqu'aux fils du faisceau des bougies pour lequel je n'ai pas souhaité tout re-défaire !

Il est évident que chaque amateur sera libre de choisir le démontage ou non des pièces disposées autours de la pipe d'admission pour mieux les remplacer ou soit restaurer l'ensemble car en ce qui me concerne, sur la Pontiac Firebird d'Alain, tout avait été précédemment refait à neuf !


Je commence donc par vous faire une photo du compartiment moteur au complet dans lequel je n'ai démonté que le filtre à air !





Sur cette photo je vous montre précisément de quoi nous parlons ici...Lors du montage de la pipe d'admission en fonte avec ses joints plus de la pâte, le joint a effectivement bougé de son emplacement aussi ne faites pas la même bêtise qui moi en croyant que cela ne bougera pas plus et qu'il n'y aura pas de suintement important car la pression interne au moteur ne tardera pas à avoir raison du joint pour laisser passer l'huile ensuite, cela m'est arrivé au bout de 500 kms sur la Pontiac d'Alain !





J'ai d'ailleurs pensé pendant un long moment que la fuite venait d'un autre endroit comme le tuyau de la sonde de pression d'huile par
exemple...En fait cette fuite était situé juste derrière au niveau du joint arrière qui était coupé !






Je vidange le liquide de refroidissement à l'aide d'une purge située
sur le radiateur mais aussi en démontant la grosse durite inférieur de ce dernier






Je démonte la tête de delco en déconnectant un minium de fils de bougie et je la positionne sur le côté droit du moteur







Ici je démonte la canalisation d'arrivée d'essence ainsi que la durite de l'avance à l'allumage (lorsque vous en avez une bien sur !







je retire les ressorts de rappel de l'accélérateur, mais aussi les fixations des pâtes de câble de kickdown et d'accélérateur...
Le carburateur est ensuite démonté en retirant le minimum dessus, (câbles encore fixés)






L'allumeur est ici démonté mais vous prendrez soins de repérer son positionnement avant si bien entendu vous êtes sur de votre ancien
calage d'avance, cependant il est à noter qu'il peut être nécessaire de procéder à de
nouveau réglages si vous installez une nouvelle pipe d'admission différente de l'ancienne





Je pose l'ensemble sur le côté droit afin de ne pas être gêné lors du démontage de la pipe d'admission.
Prévoyez des chiffons lorsque vous allez retourner le carburateur car bien sur, les cuves vont se vider et l'essence va donc couler !







La canalisation d'essence était aussi fixée avec d'autres durites et comme je ne veux pas tout défaire, je positionne l'ensemble sur le coté
gauche du moteur Il me reste à défaire l'adaptateur du carburateur square bore !






Ensuite vient le démontage de la pipe coudée et du calorsta ici visible sur la photo






Voici l'adaptateur Spread bore/Square bore (Rochester/holley) démonté de la pipe d'admission et ce dernier ne sera pas remonté car la nouvelle pipe d'admission comporte une plaque fine et est en plus déjà prévu et percée pour recevoir les 2 types de
carburateur ce qui limitera la hauteur sous capot et devrait me permettre de laisser le beau filtre à air précédemment installé...
OUF !!!




Toutes les vis sont enfin démontées et plus rien ne gêne pour déposer l'admission






Le moteur d'Alain est complètement en fonte (culasses et block), je vais quand même procéder au démontage avec délicatesse cependant dans le cas de l'aluminium, il vous faudra être encore plus vigilant !








Je positionne le tourne vis bien droit, le plus possible sur le joint, et je tape légèrement avec un maillet (marteau en caoutchouc !)
pour décoller les 2 parties !







Voila la pipe d'admission démontée, il faut ensuite faire place net au niveau des joints mais sans marquer les surfaces...prenez votre temps et utilisez des outils adaptés (pour la fonte un cuter bien à plat sur le plan de joint est assez
efficace mais pour l'alu méfiance car on a vite fait de couper ou rayer les surface) !








Pour bien comprendre ce qu'il s'est passé dans notre cas, lorsque j'ai serré la pipe d'admission à l'installation, j'avais déposé de la pâte à joint, ce qui est tout de même préconisé, cependant cela peut aussi faire "glisser" les joints lors du serrage et la grosse erreur à été de réaliser ce serrage en une seule fois ! la solution étant de le faire en 2 temps espacés de quelques heures afin que la pâte à joint souple "colle" un peu et puis il faut aussi préciser que le serrage d'une pipe d'admission est une pue plus important que celui d'une pipe d'admission en aluminium (30 lbs/ft pour la fonte, et environs 18 pour l'aluminium)...voila ce qu'il s'est passé en fait !


Maintenant, je conseille de vérifier pendant le serrage visuellement pour ne pas avoir de doute et puis je ne peux m'empêcher de penser que je suis aussi tombé sur des joints de qualité moyenne (pourtant du feel pro) car ils se sont écrasés, fissurés et voir même désagrégés
complètement par endroit...vos avis sont les bienvenues !






Cette photo vous montre pourquoi cela fuyait derrière la sortie du tuyau de pression d'huile ...No Comment





Celle-ci va rapidement rejoindre une étagère pour "exposition" ... LOL !





Regardez les traces restante de la pâte à joint....à l'endroit de la fuite il n'y a plus rien comme si la pipe d'admission était un peu
vrillée et serrait trop à ce niveau précis !
Bref on en le saura jamais car je ne suis pas prêt de remonter cette merd....
























Lorsque vous effectuez cette opération, bien disposer des chiffons au fond du block pour éviter que des morceaux de joints ou saleté ne tombe dans les trous ou poussoirs !


























Alors désolé car j'étais tombé en panne d'appareil photo numérique, cependant pour la pose de l'admission, il faut simplement respecter l'ordre de serrage indiqué sur les Revue technique (ou sur le web), et serrer l'ensemble à maxi 10 Lbs/ft tout en regardant de chaque côté si cela bouge....mais l'indice qui devrait vous permettre d'arrêter de serrer pourrait être le débordement un peu partout de la pâte à joint...

à ce moment là, vous stopper le chantier et reprenez l'opération 8 heures après, ( le lendemain en somme !), et vous effectuez un serrage
finale à la clé dynamométrique (pour L'alu 18 Lbs/ft maxi ou valeur constructeur de la marque de l'admission !)









La durite du milieu est destinée à se brancher au servo frein pour l'assistance de freinage !














Il faut certaines fois décaler à la main "cran par cran" le rotor de l'allumeur (le haut de l'allumeur avec le doigt d'allumage !) pour trouver le cran ou cela rentre sans forcer, mais si vous avez bien regardé l'emplacement de ce dernier avant démontage, vous ne devriez pas mettre longtemps à trouver ce cran, dans le cas contraire, vous pouvez toujours bouger Très LEGEREMENT (1 ou 2 mm maxi), la tige de la pompe à huile qui entraine l'allumeur, celle-ci étant bien sur située au fond du trou ou rentre l'allumeur !

Je me suis d'ailleurs fait un petit outils en partant d'une tige métallique de 22 cms de longs et en usinant l'une des 2 extrémité pour former comme un I au centre, un rectangle vue de haut, en fait de 2 mm de large, 6mm de long, et environs 6mm de profondeur...(je ferai une photo prochainement), ensuite j'ai soudé un boulon ce qui évite que la tige ne sorte !


Cet outils permet
d'ailleurs aussi d'amorcer la lubrification d'huile dans le moteur
lorsqu'il est neuf et que vous vous apprêtez à le faire

craquer pour la 1er fois !







Le doigt d'allumeur doit se trouver au même endroit que lorsque vous avez démonté car il est tout à fait possible de sentir le cran, d'arriver à entrer l'allumeur mais d'avoir commis l'erreur de l'inverser de 180 degrés....votre doigt d'allumage se retrouverait donc dans ce cas, à l'opposé de sa position avant son démontage...mais rassurez vous, si c'est le cas, lorsque vous allez essayer de démarrer, vous allez comprendre immédiatement votre erreur puisque cela allumera le mélange au mauvais moment avec retour dans le carbu, les échappements...bref, mieux vaut éviter mais c'est tout à fait faisable....dans ce cas vous redémontez l'allumeur et vous inversez de 180° le doigt d'allumage et tout rentrera dans l'ordre ...à condition de bien caler votre allumage quand même (d'ou l'utilité de repérer votre
ancien calage si votre auto roulait correctement avec ce repère!)



















Mon fils est toujours dans les mauvais coup....et ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre...devines !!!









Trop fort le p'tit Homme !





ET voila c'est enfin remonté et posé...procédez par étapes et vérifications en boucles pour ne rien oublier, et démarrez ensuite pour laisser chauffer une bonne vingtaine de minutes afin de surveiller la moindre fuite !

D'ailleurs ne paniquez pas si c'est le cas car j'ai eu le tour au début....j'ai laissé refroidir et j'ai refait une serrage complet pour la 4 em fois (le serrage de la pose initial s'effectuant normalement en 3 passes !), et plus aucune fuite ensuite...ca tourne depuis plus de 500 kms sans soucis avec un couple légèrement différent, l'auto semble plus volontaire et plus généreuse et pour finir, vu ce que j'avais réussi à faire dans ce compartiment moteur, il fallait bien que tôt ou tard, je vire cette pipe d'admission à la noix, pesant le poids d'un âne mort, et pour ne rien arranger ...VRAIMENT AFFREUSE...c'est
clair...elle ne brillait pas ????? lolllllllll....

c'est chose faite et ca va MIEUX....bah oui ...si vous voulez gagner des hps....CHROME IT
!!!!! lol !!!



Bonne poignée de mains à vous tous !

(Fabrice)

_________________

Chez Renault ...c 'est pas des chevaux sous l 'capot,... c 'est des anes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.chevelle.fr
 
TECHNIQUE: Changement de la pipe d'Admission sur un SBC (283, 305, 327, 350, 383...)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TECHNIQUE: Changement de la pipe d'Admission sur un SBC (283, 305, 327, 350, 383...)
» Changement de pipe d admission
» Pipe d admission yamaha 1200 vmax
» Pipe d'admission
» pipe d'admission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PRESTAGE Le forum :: PRESTAGE Discussions :: POURQUOI....COMMENT ???-
Sauter vers: